L'AS FAR a poinçonné son ticket pour les huitièmes de finale bis de la Coupe de la confédération africaine de football, en s'imposant 2-1 contre la formation tanzanienne d'Azam FC, samedi au complexe sportif prince Moulay Abdellah de Rabat lors du match retour des huitièmes de finale. A l'aller, les deux équipes s'étaient neutralisées (0-0).

Les militaires l'ont emporté grâce aux réalisations d'Abderrahim Achakir (11è s.p) et Moustapha Allaoui (43è), alors que les visiteurs avaient ouvert la marque par l'intermédiaire de l'attaquant ivoirien Jean Willfred Bocco (7è). Les hommes d’Abderrazak Khairi ont dû évoluer à dix depuis la 35è minute après l'expulsion d’Achchakir. Le score aurait pu tourner en faveur d'Azam FC, mais l'attaquant tanzanien Mwantika a raté un penalty sifflé pour faute de main dans la surface de réparation (57è).

L'autre représentant marocain dans cette compétition, le Wydad de Casablanca, accueillera, dimanche au complexe sportif Mohammed V de Casablanca, la formation mozambicaine de Liga Muçulmana. Au match-aller, les Rouge s'étaient inclinés par 2 buts à 0. Si les Rouges valident leurs tickets, ils seront le troisiéme club marocain dans la compétition puisque le FUS a été reversé en Coupe de la CAF suite à son élimination de la Ligue des Champions.

 

Le Fussistes ont été éliminés en huitièmes de finale de la Ligue des champions d'Afrique, en faisant match nul (0-0) face à la formation ivoirienne de Séwé Sport, samedi à Abidjan en match retour (aller: 1-1). Le club de la capitale, qui était l'unique représentant du Maroc dans cette compétition après l'élimination du Moghreb de Tétouan au premier tour, sera donc reversé en huitième de finale bis de la Coupe de la Confédération africaine de football, dont il a remporté l'édition 2010.