Le FUS de Rabat, le Wydad de Casablanca et l&#39AS FAR disputeront ce week-end, les huiti&egravemes de finale aller des Coupes africaines, Ligue des Champions pour les Fussistes et Coupe de la CAF (Conf&eacuted&eacuteration africaine de football) pour les Casablancais et les Militaires.

En Ligue des Champions, le FUS de Rabat devra en d&eacutecoudre, dimanche prochain au complexe sportif Prince Moulay Abdellah (19h00), avec la formation ivoirienne de Sewe San Pedro, un adversaire peu connu sur la sc&egravene continentale, mais qui aspire &agrave signer un bon parcours dans la comp&eacutetition phare de la CAF.
Les Marocains seront ainsi dans l&#39obligation de faire le plein &agrave domicile en pr&eacutevision du match retour, sachant que le champion en titre de la C&ocircte d&#39Ivoire mettra tout &agrave profit dans l&#39optique de se frayer un chemin vers le prochain tour.

Contrairement au FUS, dont la participation sur la sc&egravene africaine se pr&eacutesente en dents de scie, avec comme apog&eacutee une victoire finale en 2010 en Coupe de la CAF, le Sewe San Pedro, qui a &eacutelimin&eacute au tour pr&eacutec&eacutedent un grand t&eacutenor du football africain, en l&#39occurrence Al Hilal du Soudan, a commenc&eacute ces derni&egraveres ann&eacutees &agrave prendre part quasi r&eacuteguli&egraverement &agrave cette comp&eacutetition (2006, 2010, 2011 et 2012), mais sans, toutefois, r&eacuteussir &agrave se qualifier en phase de poules.
Les poulains de Jamal Sellami doivent donc retrousser les manches et s&#39armer de toute la concentration requise, afin de poursuivre leur aventure jusqu&#39au bout, sachant qu&#39ils ont encore du pain sur la planche en Championnat national s&#39ils esp&egraverent terminer dans l&#39une des places qualificatives aux coupes africaines.

En Coupe de la CAF, le Wydad de Casablanca et l&#39AS FAR effectueront des d&eacuteplacements &agrave haut risque chez, respectivement, les Mozambicains de Liga Muculmana (samedi) et les Tanzaniens de Azam FC (dimanche).Certes, la mission des deux repr&eacutesentants marocains dans cette comp&eacutetition s&#39annonce relativement difficile, &eacutetant donn&eacute le peu d&#39informations disponibles sur leurs deux adversaires, mais Wydadis et Militaires disposent de tous les atouts afin de relever le d&eacutefi et signer un bon r&eacutesultat, m&ecircme s&#39ils &eacutevolueront loin de leurs bases.
Les Militaires, dont le dernier sacre dans cette comp&eacutetition remonte &agrave 2005, semblent conscients de la mission qui leur incombe, m&ecircme si les Tanzaniens seront anim&eacutes par l&#39envie de plier les d&eacutebats en leur faveur &agrave domicile et cr&eacuteer ainsi la surprise de ces 8es de finales.
Quant au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux en 2011 de la Ligue des Champions, il n&#39aura d&#39autres alternatives que la victoire et esp&eacuterer aller le plus loin possible dans ces joutes, s&#39il veut sauver sa saison au niveau national, vu que le titre du championnat lui &eacutechappe journ&eacutee apr&egraves journ&eacutee, suite notamment &agrave deux revers de rang, face au KAC K&eacutenitra (1-2) et au Raja de B&eacuteni Mellal (1-3).