Neuf joueurs, 3 Congolais, 3 Ivoiriens et 3 Nigérians ont été écartés de la CAN U17 Maroc Telecom pour avoir dépassé la limite d’âge autorisée après avoir subi le test IRM qui permet de déterminer avec précision l’âge d’un adolescent de moins de 17 ans. 

"En conséquence, les Congolais Cherlevy-Carim Diabala, Hardy Binguila et Bermagin Kangou, deux milieux de terrain et un attaquant; les Ivoiriens Dagou Britto, Abdul Diarrassouba et Siriki Dembele, deux défenseurs et un milieu de terrain; les Nigérians Onyinye Ndidi, Ibrahim Abdullahi et Emmanuel Asadu, deux défenseurs et un attaquant ne sont pas autorisés, conformément au règlement, à prendre part à la compétition." peut-on lire sur le site officiel de la CAN U17.

Les effectifs des trois équipes, qui appartiennent toutes au groupe B, sont donc réduits à 18 unités.