Neuf joueurs, 3 Congolais, 3 Ivoiriens et 3 Nig&eacuterians ont &eacutet&eacute &eacutecart&eacutes de la CAN U17 Maroc Telecom pour avoir d&eacutepass&eacute la limite d’&acircge autoris&eacutee apr&egraves avoir subi le test IRM qui permet de d&eacuteterminer avec pr&eacutecision l’&acircge d’un adolescent de moins de 17 ans.

&quotEn cons&eacutequence, les Congolais Cherlevy-Carim Diabala, Hardy Binguila et Bermagin Kangou, deux milieux de terrain et un attaquant les Ivoiriens Dagou Britto, Abdul Diarrassouba et Siriki Dembele, deux d&eacutefenseurs et un milieu de terrain les Nig&eacuterians Onyinye Ndidi, Ibrahim Abdullahi et Emmanuel Asadu, deux d&eacutefenseurs et un attaquant ne sont pas autoris&eacutes, conform&eacutement au r&egraveglement, &agrave prendre part &agrave la comp&eacutetition.&quot peut-on lire sur le site officiel de la CAN U17.

Les effectifs des trois &eacutequipes, qui appartiennent toutes au groupe B, sont donc r&eacuteduits &agrave 18 unit&eacutes.