Mohammed Ouzzine a annoncé via sa page Facebook, qu’une réunion allait être organisée avec la FRMF, la Wilaya et le CNOM, pour trouver des solutions aux débordements fréquents de  supporters, le dernier en date étant celui des Askaris qui ont saccagé Casablanca. Ce jeudi, avant le Clasico entre le Raja et les FAR (1-1), des voyous s’en sont pris aux passants, cassé des voitures et saccagé des magasins. Selon la presse marocaine, un supporter Rajaoui serait décédé après ces débordements.

Le ministre de la jeunesse et des sports a annoncé que des mesures seront prise suite à cette réunion : « Bien reçu les amis! C’est désolant de voir des scènes pareilles qui n’ont rien avoir ni avec le sport, ni avec ses nobles valeurs! Je travaille dessus! Une réunion aura lieu la semaine prochaine avec la Fédération, la Wilaya, le CNOM, et on aboutira à une décision! Mon soutien à tous les citoyens touches par les actes insoucieux, irresponsables, voire criminels de ceux qui prétendent être des supporters d’une Grande et glorieuse équipe comme les FAR! Les vrais supporters de l’équipe véhiculent des valeurs, et servent d’exemple lors des festivités et rencontres sportives! Je tiens également à saluer les supporters du Grand Raja qui ont fait montre d’une grande sagesse et retenue sans se laisser emporter par l’élan de riposter suite aux réactions conséquentes! Houbbi wa taqdiri ! », a-t-il publié sur sa page Facebook officielle.

 

Notre souhait à tous est bien évidemment qu’une vraie décision soit prise, même si on a l’impression que ces paroles n’y changeront rien. Le communiqué du ministère est une raison de plus pour être pessimiste, puisque même le dispositif de sécurité mis en place n’a pas fonctionné, ou du moins pas complétement. Il faut passer à la vitesse supérieure et prendre de réelles décisions, la première étant, interdire aux mineurs d’entrer au stade s’ils ne sont pas accompagnés. C’est un sujet que nous avons déjà traité longuement sur Lionsdelatlas.ma. En attendant l’issue de cette réunion, voici le communiqué du ministère de l’intérieur :

 

Compte tenu de l’importance de ce match, et pour éviter tout dérapage possible, le ministère de l’Intérieur a donné des instructions strictes pour que la rencontre se déroule dans de bonnes conditions et pour assurer la sûreté des citoyens et de leurs propriétés.

Ainsi, plusieurs réunions ont été tenues au niveau de la préfecture, présidées par le préfet et en présence des représentants des forces de l’ordre et des responsables de la protection civile, dans le but d’éviter toute conduite qui pourrait porter atteinte à l’ordre public.

Malgré toutes les précautions et mesures de sécurité prévues par le ministère de l’Intérieur, plusieurs actes de vandalisme et d’atteinte aux biens publics et privés, ont été enregistrés.

Ainsi, les pertes matérielles enregistrées sont : la destruction de 7 autobus ainsi que l’interface de 15 magasins, les vitres de 8 compartiments de tramway ont été cassées, ainsi que 13 voitures.

Les forces de sécurité publique ont effectué plusieurs interventions pour faire revenir le calme. Ces derniers ont arrêté 193 personnes soupçonnées d’être impliquées dans cette affaire. Une enquête a été ouverte pour essayer de comprendre les raisons de ce dérapage.