ziyech-1

L’un de mes collègues a découvert l’existence de Hakim Ziyech après sa prestation cinq étoiles mardi face à Chelsea. « Je ne savais pas qu’il était marocain » m’a-t-il dit ce matin provocant en moi un large sourire.

Sûr, le nom de Hakim Ziyech a fait le tour du monde mardi soir grâce à sa patte gauche magique. Son but était accordé à Kepa contre son camp mais Ziyech était heureux et fier de son coup de génie. Explication de sa célébration et de son attitude désinvolte face à la foule de Stamford Bridge.

« Il y a eu un peu de chance, parce que ça a cogné le visage du gardien. Je ne pense pas qu’il serait entré », a déclaré modestement Ziyech à Ziggo Sport .  « Pourquoi ce regard ? Avant de tirer, ils (Chelsea, ndlr) étaient en train de siffler et de crier des choses. Donc action, réaction.  » glisse l’international marocain.

Le 1-2 de Quincy Promes a également été introduit par Ziyech.  « Je sais que Quincy court vite, alors tu dois juste rester derrière lui. Il doit juste se lancer. C’est beau à voir de l’extérieur, mais pour nous c’est automatique. Nous nous trouvons très facilement. « 

Le meneur de jeu de l’Ajax a également commenté le double carton rouge pour l’Ajax.  « Pour Daley Blind, c’était clair, mais ensuite j’ai vu (arbitre Gianluca Rocchi, ndlr) chercher un numéro. Joël Veltman se tenait à côté de moi et il l’a vu au début. Mais il a continué à chercher, alors j’ai pensé que ce n’était pas pour Joël. «