Poussé jusqu’aux tirs au but par le Pérou (0-0, 5-4, aux t.a.b.), l’Uruguay est éliminé, après avoir vu le VAR lui annuler trois buts sur hors jeu.

La VAR pas généreuse avec la Celeste

Dans un match fermé, l’Uruguay n’a pas su sortir de son registre d’équipe de contre, face à des Péruviens peu entreprenants. En panne d’idée, l’Uruguay a été réveillé par l’arrivée d’un déluge tropicale à la demie heure de jeu, qui a détrempé le terrain et accéléré le jeu. Ainsi, De Arrescaeta a profité d’une erreur de la défense péruvienne pour ouvrir le score, avant de voir son but refusé pour un hors jeu du centreur Nandez. Quelques minutes plus tard, c’est Cavani qui a réussi à (enfin) prendre la profondeur, avant de buter sur Gallese (37e).

Au retour des vestiaires, l’Uruguay a repris sa faible domination dans un match toujours aussi peu animé. Mais ni Valverde sur coup franc (46e), ni Godin seul dans les six mètres (57e) n’ont trompé Gallese. Cavani (58e) et Suarez (72e) ont, eux, certes trouvé la faille, mais comme De Arrescaeta en première période, ils ont vu leur but annuler par le VAR pour de très légères positions de hors jeu. Pas en réussite, les Uruguayens n’ont pu éviter la séance de tirs au but, visiblement recherchée par le Pérou qui a profité de l’absence de prolongations en Copa America. Auteurs d’un sans faute durant la séance, les Péruviens rejoignent leur grand rival chilien en demi-finale.

https://www.youtube.com/watch?v=UuvN7Ez6QgA