Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) donnera son verdict concernant la finale de la Ligue des champions de la CAF le 5 juillet, rapporte le site ghanéen Ghanasoccer.

Le président du Wydad de Casablanca (WAC), Saïd Naciri, avait annoncé, qu’il a saisi la Fédération internationale de Football et le tribunal arbitral du sport (TAS) à propos du “massacre arbitral” lors de la finale-retour de la Ligue des champions d’Afrique contre l’Espérance de Tunis (EST), disputée au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis). Les Tunisiens ont fait de même et ont porté plainte auprès du TAS.

Rappelons que la Confédération africaine de football (CAF) a décidé au terme d’une réunion d’urgence de son comité exécutif à Paris, de faire rejouer le match entre le WAC de Casablanca et l’Espérance de Tunis (EST) comptant pour la finale retour de la Ligue des Champions d’Afrique.

Le match sera rejoué après la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) sur un terrain hors Tunisie, avait indiqué à la presse le conseiller du président de la CAF, Hédi Hamel, en précisant que l’EST devra restituer le Trophée et les médailles qui lui ont été remis.

Disputée au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis), cette finale avait connu une fin chaotique suite à l’injustice dont l’arbitre de la rencontre, le Gambien Bakary Gassama, s’est rendu coupable. Il avait en effet refusé d’accorder le but égalisateur du WAC inscrit par Walid Karti à la 59ème minute pour un supposé hors-jeu sans qu’il y ait possibilité de recourir à la VAR défaillante pour en confirmer la parfaite régularité.