En dominant logiquement la Guinée , ce mercredi, le Nigeria s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la CAN. Il s’agit de la première sélection dans ce cas.Certes pas vraiment géniaux, comme lors de leur premier succès contre le Burundi (1-0), les Nigérians n’ont donc pas été perturbés par leur séance de veille de match agitée (ils l’avaient retardée pour protester contre le non paiement de primes). Costauds et appliqués, les hommes de Gernot Rohr ont dominé logiquement la Guinée – qui après son nul initial contre le Madagascar (2-2), est condamnée à battre le Burundi, dimanche – et sont ainsi les premiers qualifiés de cette CAN en Égypte pour les huitièmes de finale.Sans grand rythme, cette rencontre s’est résumée en première période à des tentatives lointaines, souvent cadrées, mais sans grand danger. Côté Guinéen, elles étaient signées Cissé (2e, 41e) et Kamano (11e, 23e). En face, Aina (24e) et Iwobi (38e) se sont signalés ainsi. Les Super Eagles ont quand même eu les deux occasions les plus nettes, mais la tête de Ndidi passait juste à côté (26e), tandis qu’Ighalo loupait le cadre (32e).
Malgré une percée de Kamano ponctué d’un tir imprécis (53e), c’est bien le Nigeria qui a dominé le seconde période, un poil plus enlevée. Après une tentative excentrée d’Omeruo (57e), une belle frappe enroulée d’Iwobi (61e) et un coup franc d’Etebo (67e), Omeruo reprenait victorieusement de la tête au premier poteau un corner de Moses Simon (73e). Et ce, en devançant Ousmane Sidibé à peine entré en jeu. Paul Put, le sélectionneur belge de la Guinée, n’a pas appliqué la pratique habituelle consistant à ne jamais effectuer de changement sur un corner défensif. Mal lui en a pris…