Hervé Renard a surpris tout le monde dimanche dernier face à la Namibie (victoire 1-0) en alignant pour la première fois en milieu du terrain la paire Youssef Aït Benasser et Mehdi Bourabia, en raison des blessures de certains joueurs. Maintenant que l’infirmerie s’est vidée, le technicien français pourrait reconduire son onze habituel. «Le Matin» s’est penché sur les éventuels changements qui pourraient avoir lieu vendredi lors du match Maroc-Côte d’Ivoire.

N’ imaginez pas qu’Hervé Renard va opérer une révolution dans son Onze de départ. Le technicien français n’est pas du genre à tout chambouler. Néanmoins, il pourrait procéder à quelques ajustements, notamment en milieu de terrain. Le retour de blessure de Younès Belhanda pourrait inciter Renard à le titulariser dès le départ face aux Éléphants de Côte d’Ivoire. Le sélectionneur national pourrait associer Belhanda à Karim El Ahmadi, comme il avait l’habitude de le faire avant de surprendre tout le monde lors de la rencontre face à la Namibie en titularisant Aït Bennasser et Bourabia. Autre changement possible, la titularisation de Soufiane Boufal dès le coup d’envoi face aux Ivoiriens pour tenter de faire bouger la défense des Éléphants. Boufal, pour information, a réussi à dynamiser l’attaque des Lions de l’Atlas quand il est entré en seconde mi-temps face à la Namibie. Pour composer son équipe, Renard dispose pour la première fois de l’ensemble de ses 23 joueurs.

Il a donc l’embarras du choix pour composer son équipe face à l’adversaire redoutable qu’est la Côte d’Ivoire. Renard, qui connaît bien cette équipe ivoirienne pour l’avoir déjà entraînée par le passé, sait qu’il doit aligner une équipe capable de faire jeu égal avec les Éléphants, afin d’éviter la défaite. Autrement dit, respecter l’équilibre entre les lignes. Il sait que l’essentiel dans ce premier tour est d’assurer la qualification sans trop de dégâts, puisque
une nouvelle compétition débutera à partir du stade des huitièmes de finale. En cas de succès face à la Côte d’Ivoire, les Lions de l’Atlas assureront leur qualification en huitième de finale sans attendre le troisième et dernier match face à l’Afrique du Sud.