Le pugiliste marocain Zakaria Tijarti a conservé son titre de champion du monde Muay-thaï de la World Muay-thaï Association (WMTA) des moins de 66 kg après avoir battu samedi, à Marrakech, le Français Youcef Mustapha Totof (43 ans).

Le champion des Pays-Bas en 2015, champion de Fight Sens européenne Champion en 2017 et vainqueur de la quatrième édition du Grand Prix Mohammed VI de kick-boxing en 2018 a brillé dans un combat très serré, tactique et très équilibré.

Zakaria Tijarti a dû batailler durement pour venir à bout d’un adversaire coriace et chevronné, deux fois champion du monde et deux fois champion européen de la discipline.

Dans une déclaration à la presse à la fin du combat, Zakaria Tijarti a souligné que ce combat a été très disputé contre un pugiliste de haut niveau et qui traîne derrière lui une longue expérience dans les rings.

Il a, par ailleurs, tenu à remercier le public marocain, venu de toutes les régions du Maroc et d’Europe, qui l’a soutenu durant ce combat décisif, relevant qu’il a été au rendez-vous et a dignement honoré le drapeau national.

Pour rappel, le champion marocain a remporté au total 34 combats professionnels, dont sept par KO, contre trois défaites.

Organisée sous l’égide de la Fédération Royale marocaine de kick-boxing, Muay-thaï, savate et sports assimilés, cette soirée de gala a connu également l’organisation de cinq autres combats dans la même discipline.

Résultats des cinq combats de lever de rideau

– 63,5 kg Amine El Harrar (Sitan Gym Rabat) bat Salaheddine Baryan (Al Majed Marrakech)

– 63,5 kg le Français Robinet d’Achille bat le Marocain Boussaid Oussama

– 60 kg Othman Rhouni (association Dragon Sailan-Maroc) bat le Néerlandais Ilias Emmangoun (Gym Leiden)

– 70 kg Saad El Quabissi (Association Team Bara Temara) Bat l’Algérien Ghilas Barache

– 75 kg le Marocain Ilyass Chakir (association Las Vegas) bat le Français Doumbia.