Les Marocains sont encore une fois déçus de ne pas pouvoir regarder la Coupe d’Afrique des nations sur leurs chaînes nationales. Selon la SNRT, beIN Sport aurait exigé une somme de 12 millions de dollars pour pouvoir céder les droits télé. Une somme hors de portée pour les diffuseurs marocains.

C’est la grosse déception de ce début de CAN. Les Marocains ont été surpris d’apprendre que les matchs des Lions de l’Atlas en Coupe d’Afrique des nations n’allaient pas être retransmis sur les chaînes marocaines. Une mauvaise nouvelle qui a fait réagir les réseaux sociaux qui s’en sont largement pris aux télévisions nationales, pas capables selon eux de se procurer les droits TV des matchs du Maroc en CAN, rapporte le journal Al Ahdath Al Maghribia du lundi 24 juin. La faute à la somme faramineuse qu’a demandée beIN Sports, détentrice exclusive des droits télé de la CAN pour la région MENA.

Lors de longues négociations qui ont eu lieu entre le diffuseur qatari et la Société nationale de la radio et de la télévision (SNRT), beIN Sports a en effet réclamé la somme de 12 millions de dollars contre l’octroi de douze matchs de la CAN, soit 1 million de dollars pour chaque match. Une somme jugée excessive par les dirigeants de la télévision marocaine, qui ont ainsi mis un terme aux pourparlers, affirment nos confrères.

La somme est d’autant plus incompréhensible qu’hors zone MENA, des pays africains ont réussi à s’octroyer les droits télé de la CAN pour la modique  somme de 250.000 dollars. En attendant, les Marocains n’ont pas caché leur amertume sur les réseaux sociaux, et n’ont eu d’autres choix que de regarder la première rencontre des Lions de l’Atlas, ce dimanche contre la Nambie, sur des chaînes payantes où bien dans le café du coin.