Pour faire face au besoin en argent et aborder le mercato, le Wydad et le Raja vont toucher chacun un chèque de 5 MDH. Une somme versée par le Conseil de la ville de Casablanca.

Une prime de 10 MDH sera débloquée par le Conseil de la ville de Casablanca au Raja et au Wydad. Une manne financière qui servira à renflouer les caisses des deux clubs et leur permettre d’attaquer le mercato avec des garanties financières solides.

Cette prime tombe à point nommé en raison du manque à gagner occasionné aux deux clubs par la fermeture du complexe Mohammed V durant une bonne partie de la saison. De ce fait, le Conseil de la ville de Casablanca a débloqué à chacun des deux clubs la somme de 3 MDH, qui sera suivie d’un autre virement de 2MDH.

Le Raja est le premier bénéficiaire de cette somme en raison des difficultés financières qu’il affronte depuis un moment, et qui l’a exposé à plusieurs reprises à la saisie de ses comptes. Cet argent permettra également aux Verts de bien préparer la saison prochaine en Botola et en Champions League.

Le Wydad, lui, pourra aborder le mercato pour pallier le départ de plusieurs joueurs et préparer la Botola, la Champions League, la Coupe arabe et la Coupe du trône.

Pour obtenir cette concession du Conseil de la ville de Casablanca, le Raja et le Wydad avaient signé il y a quatre ans un pacte de non-agression pour aller ensemble défendre leurs intérêts auprès de la ville et drainer des contrats publicitaires pour varier leurs ressources.

Malgré cet acquis, les deux clubs continuent de faire un lobby pour obtenir plus de financement en raison de leur popularité et leur influence énorme sur la vie sportive dans la ville.