articlesprincipaleschentouf

Le Maroc a remporté trois médailles d’or, une d’argent et deux de bronze, occupant ainsi la 20è position au classement général de la 7ème édition des Jeux mondiaux militaires (JMM), tenus du 18 au 27 octobre à Wuhan en Chine, avec la participation de 109 pays.

L’équipe féminine de parachutisme, composée d’Ikram Naoufal, Malika El Ahmar, Wafa Zeghari, Samira Mainin et Fatima Zahra Lebyed a décroché la médaille d’or (192 points) devant les équipes de la Chine (189 pts), de la Russie (165 pts) et de la Corée du Sud (159 pts).

Les deux autres médailles d’or ont été remportées par Mohamed Reda El Aarabi dans l’épreuve de 10. 000 m et Amine Chentouf dans celle de 1. 500 m destinée aux personnes à besoins spécifiques.

Pour sa part, Hicham Ouledha s’est adjugé la médaille d’argent du 1. 500 m, alors que Hamza Sahli a gagné le bronze de l’épreuve de 10. 000 m, remportée par son compatriote El Aarabi.
L’autre médaille de bronze est revenue au taekwondoïste Noureddine Zyani dans la catégorie de 87 kg.

Le Maroc a participé à cette édition avec une délégation composée de 50 militaires dans plusieurs disciplines, dont l’athlétisme, la boxe, le taekwondo et le parachutisme.
La Chine, qui a été représentée à ces Jeux par une importante délégation de 553 membres, est arrivée en tête du classement général avec un total de 239 médailles dont 133 d’or, 64 d’argent et 42 de bronze.

La Russie a occupé le 2e rang avec 161 médailles (51 d’or, 53 d’argent, 57 de bronze) suivie du Brésil avec 88 médailles (21 d’or, 31 d’argent et 36 de bronze).
Lors de cette édition, sept records du monde en sus de 85 records militaires du monde ont été battus.

Au total, quelque 9. 308 sportifs ont pris part à cet événement mondial, répartis sur 329 épreuves et 27 disciplines.
L’année 1995 avait marqué le début des Jeux mondiaux militaires, avec une première édition qui s’était déroulée, du 04 au 16 septembre, à Rome (Italie).