Ceux qui ont suivi les dossiers des binationaux marocains ayant rejoint la sélection nationale du Maroc, savent que les joueurs en question ne révèlent jamais leur choix définitif avant d'avoir changé de passeport sportif auprès de la FIFA. C'est d'autant plus valable lorsque ces joueurs ont représenté leur pays adoptif dans les catégories inférieures.

Ce fut par exemple le cas pour Hakim Ziyech qui a également pris du temps avant d'officialiser définitivement son choix pour le Maroc. La discrétion est donc de mise tant que la FIFA n'a pas donné son accord et c'est exactement ce que fait Oussama Idrissi qui ne s'est toujours pas prononcé sur son choix final. Et pourquoi se prononcer et précipiter les événements alors que le prochain match des Lions de l'Atlas aura lieu fin mars 2019 ?
Beaucoup de médias ont occulté la procédure pour parler d'hésitation du joueur qui préférerait se donner du temps avant de prendre une décision et d'officialiser son choix définitif. On a également prétendu qu'Idrissi n'est toujours pas clair sur la question de son choix qu'on a tant débattue inutilement.
Interrogé sur le site de son propre club. L'attaquant de 22 ans a expliqué à juste titre qu'il n'avait pas à faire de choix maintenant puisque la prochaine date FIFA n'est prévue qu'en mars. " À court terme, bien sûr, je n'ai pas à faire de choix. La prochaine trêve internationale est en mars. Mais j'ai eu de bonnes conversations avec les gens autour de moi. Je ne vais pas attendre longtemps avant d’annoncer mon choix. Je pense que ce n'est qu'une question de temps. ''
En effet, ce n'est qu'une question du temps, celui qu'il faut pour que la FIFA valide son changement de nationalité sportive.
'' En terme de connaissance du football, ce n'est pas très différent des Pays-Bas '', a ajouté Oussama Idrissi agréablement surpris par ce qu'il a découvert au Maroc qu'il n'avait plus visité depuis quelques années.
Lorsqu'on lui demande comment il a vécu son premier stage avec les Lions de l'Atlas d'Hervé Renard, Idrissi répond : "Ce fut une expérience vraiment agréable et spéciale. J'ai toujours joué dans les catégories espoirs des Pays-Bas et, tout à coup, j'ai été invité par le Maroc. Je ne savais donc pas à quoi m'attendre de la part de l'organisation, de l'ambiance et de la manière dont tout se passait là-bas. Je sais que le football est roi là-bas, peut-être même plus qu'aux Pays-Bas. La passion est beaucoup plus forte. En terme d'intentions de football, cela ne diffère pas beaucoup. Au Maroc également, ils veulent gagner des matchs de manière aussi attrayante. Le match contre le Cameroun en est un bon exemple, avec une ambiance agréable dans le stade. '' détaille Idrissi visiblement très satisfait de son premier séjour dans la tanière.
D'aucuns y décèleront des signes positifs d'un futur choix en faveur des Lions de l'Atlas. C'est en tout cas le sentiment de notre rédaction.

Même catégorie

Tweet LDA

  • Carte tronquée : L’UAFA aurait présenté ses excuses au Maroc
  • Oussama Idrissi : un beau but et une qualification en quart de finale
  • Botola : la programmation de 3 rencontres ce mercredi

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1748 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP