Il y avait un match dans le match lors de la finale retour de la Coupe de la Confédération entre Vita Club et le Raja de Casablanca, à Kinshasa.
Deux joueurs étaient en lice pour le titre de meilleur buteur de l’édition 2018 : le Marocain Mahmoud Benhalib (12 buts) et le Congolais Jean Marc Makusu (9 buts). Un match placé sous le signe du chiffre « 3 ». En effet, le Vita Club devait remonter les trois buts encaissés à Casablanca et Makusu les trois buts le séparant de Benhalib. Finalement, les Congolais n’ont réussi ni l’une ni l’autre opération.
Le jeune prodige casablancais (22 ans) a réalisé ainsi un rêve qui le poursuivait depuis le coup d’envoi de la saison surtout qu’il avait une farouche envie de faire taire les voix qui appellent à son éviction de l’effectif pour des raisons disciplinaires plutôt que sportives. Tout le monde connaît ce jeune plutôt caractériel et ses relations tendues avec l’entraineur Juan Carlos Garrido.
Les retards, les sautes d’humeur et autres dérapages du joueur dans les réseaux sociaux ont compliqué ses relations avec son entourage. La goutte a fait déborder le vase quand on a appris l’intention du joueur de changer de club alors que son contrat court encore jusqu’en 2020. On lui a reproché également d’avoir simulé une blessure en demi-finale contre Enyimba, pour justifier ses absences aux séances d’entraînement. Benhalib était sur le point de rater la finale aller contre les Congolais, le 25 novembre dernier. Garrido était hésitant, assurant que le Raja disposait des doublures performantes. Mais l’Espagnol finit par faire prévaloir la raison à l’égo et le convoqua. Le coach était en fait mis devant le fait accompli car ni le jeune Ougandais Mohamed Shaaban (18 ans), ni la nouvelle recrue, Anas Jabroune, ne pouvait faire l’affaire. Une décision judicieuse au demeurant car Benhalib se montra à la hauteur lors de cette finale aller (3-0), inscrivant un but et creusant par ricochet l’écart à 3 réalisations vis-à-vis de son poursuivant immédiat, le Congolais Jean-Marc Makusu. Ce dernier ne désespérait pas, confiant qu’il allait rattraper le retard au match retour, le 2 décembre à Kinshasa (3-1). Ce n’était qu’une illusion.
Benhalib a ainsi été doublement sacré : vainqueur de la Coupe de la Confédération Total 2018 et meilleur buteur de l’édition. Il aspire aujourd’hui à un troisième trophée, celui du Meilleur espoir africain pour lequel il est nommé.

Même catégorie

Tweet LDA

  • Real Betis : Zouhair Feddal sur le départ, mais pas loin...
  • La date et l’heure du derby Raja-WAC enfin révélée
  • Botola : Laba Fodoh impressionnant contre l'OCS

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1721 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP