Analyse pertinente du journaliste marocain, Mohamed Maghoudi sur la période assez trouble qu'a traversé la sélection nationale du Maroc depuis son élimination de la Coupe du Monde 2018.

D'après Maghoudi, qui n'a pas l'habitude de mâcher ses mots pour qualifier les choses telles qu'elles se présentent. "Lorsque l'intégrité est présente et que la complaisance s'absente, on peut alors avoir des résultats et des bonnes prestations, je préfère cette expression à celle du concret et de la philosophie" précise d'emblée Maghoudi
Et de poursuivre. " Et cette intégrité s'applique aussi sur le cas de Benatia qui n'a aucun problème avec le sélectionneur comme je l'ai précisé par le passé en disant qu'il y a une forte relation entre lui et Renard et que sa vraie mésentente était avec Mustapha Hadji et Fouzi Lekjaa."
"Mehdi Benatia a répondu qu'il était revenu pour le match contre le Cameroun après la forte demande d'Hervé Renard... Il est donc revenu en raison de sa forte relation avec Renard et non pas pour ses rapports avec le reste des composantes ou encore pour ce que représente la sélection nationale. Et ce point sur Benatia m'a beaucoup beaucoup déçu." explique Maghoudi dans sa dernière intervention télévisée. "Et je dis aussi que Benatia est revenu parce qu'il a eu la confirmation que la CAN 2019 se déroulera au Maroc. Il veut participer à cette fête footballistique africaine. Et ce qui étaye cela c'est ses louanges au sélectionneur et surtout son tweet d'après match dans lequel il a dit -Victoire importante pour l'équipe, pour MON coach, pour le peuple Alhamdoulillah-, Donc le sélectionneur est plus important pour Benatia que le peuple marocain ou la FRMF qu'il a écarté de façon officielle. Tout ça doit être corrigé car l'appartenance à la nation passe avant toute autre considération et le symbolisme de la sélection nationale est plus important que celui du sélectionneur ou du joueur..."
Un second tweet de Benatia a été publié le lendemain avec des remerciements au peuple pour corriger le tir...
A la question, est-ce ce retour de Benatia nous révèle les nouveaux rapports de force au sein de la sélection nationale, avec un Hervé Renard qui se positionne comme l'Homme fort en ce moment ?
Maghoudi : Je dis en toute tranquillité, après les critiques sur ses choix face aux Comores et le combat médiatique d’honnêtes patriotes, après le soutien inconditionnel de certains honnêtes analystes sportifs, Hervé Renard a senti qu'il y a une autre ligne et une autre direction à suivre, il a réussi à tirer profit des compliments et des erreurs. Cette situation a été bien exploitée par Fouzi Lekjaa qui s'est réuni avec lui en lui rappelant qu'il y avait plusieurs dérives au sein de la sélection en plus de la complaisance dans certains choix. Résultats, le retour de Sofiane Boufal grâce au rôle des médias, la titularisation de Mazraoui au lieu de Dirar, aussi grâce au rôle des médias, Fayçal Fajr à la place de Boussoufa, également réclamé par les médias... Le rapport de force c'est que Lekjaa s'est effacé face à Renard après le débat médiatique auquel ont participé nos spécialistes en plus de nos médias locaux et à l'étranger (LDA)".
Dans cette intervention, le journaliste marocain, Mohamed Maghoudi a réaffirmé que l'organisation de la CAN 2019 reviendra au Maroc. " Je vous dit en toute confiance que la CAN 2019 se déroulera au Maroc et on va organiser un championnat d'Afrique des nations de haut niveau"

Même catégorie

Tweet LDA

  • Celta Vigo contre Leganes :la prestation de Boufal et EnNesyri
  • LDC Afrique: déclaration de Faouzi Benzarti
  • Coupe de la CAF : Raja-CMS Libreville,les déclarations d'avant match

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1631 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP