Les deux représentants du football marocain en Coupe de la Confédération CAF aborderont les quarts de finale retour dans deux situations complètement opposées :
le Raja de Casablanca, vainqueur à l’aller face à CARA Brazaville (2-1), pourrait se qualifier en demies même en cas de défaite sur le score de 1-0. La Renaissance de Berkane, elle, devra l’emporter avec deux buts d’écart face à la redoutable formation congolaise de l’AS Vita Club. Une mission difficile, mais pas impossible.
Pour la première fois de l’histoire du football marocain, deux clubs nationaux pourraient figurer en demi-finale de la Coupe de la Confédération africaine. Cette compétition, dont le trophée a déjà été soulevé par le Kawkab de Marrakech, l’AS FAR, le Raja de Casablanca, le FUS de Rabat et le Moghreb de Fès, pourrait encore une fois s’ajouter au palmarès d’une formation marocaine, à condition que le Raja et la Renaissance de Berkane se débrouillent pour atteindre une finale 100% marocaine. Si la mission des Verts s’avère d’ores et déjà aisée, celle de la RSB semble très compliquée.

En effet, l’équipe de Mounir Jaâouani avait impeccablement démarré son match en Congo démocratique face à l’AS Vita Club, prenant l’avantage dès la 24e minute grâce au capitaine El Aziz. Mais la balance allait ensuite pencher en faveur des locaux, qui réussiront à tromper le portier Lamhamedi à trois reprises. Dans le stade municipal de Berkane, les Orientaux devront donc l’emporter au moins sur le score de 2-0 s’ils espèrent franchir le cap des quarts de finale. Ils devront absolument éviter d’encaisser, tout en espérant que Laba Kodjo, Hamdi Laâchir et les autres attaquants fassent preuve d’une grande efficacité.
Sur la page Facebook officielle du club, les administrateurs ont choisi de brandir le message : «Impossible is nothing» (rien n’est impossible). Pour galvaniser les supporters et garantir une affluence maximale, la page a même pensé à publier une vidéo où les joueurs du club lancent un appel pressant aux fans de Berkane. «Après la défaite en aller, le match retour à Berkane sera décisif. Les joueurs devront se donner au maximum et redoubler d’effort sur la pelouse, mais rien ne pourra se faire sans le soutien du public sur les gradins», assure le capitaine El Aziz, tandis qu’Alain Traoré affiche sa confiance pour encourager davantage les supporters : «On s’est bien préparé tout au long de la semaine et on pense qu’on va réussir un grand match dimanche. J’appelle tous les Berkanais à se déplacer massivement au stade.»

Adil Serraj, lui, a rappelé aux supporters que le club avait réussi une «remontada» dans des conditions similaires face à Génération Foot et que le public avait galvanisé les joueurs qui ont rattrapé le même retard (3-1 en aller, 32e de finale) et assuré la victoire (2-0 à Berkane) et une qualification en phase de groupe. L’état d’esprit des joueurs semble donc exemplaire, en espérant que le public compliquera davantage la mission de l’AS Vita Club en poussant les Oranges à l’exploit.
Le Raja à 90 minutes d’une deuxième demi-finale en Coupe de la CAF
Les joueurs de Juan Carlos Garrido avaient réussi à s’imposer au Congo (2-1), face à la formation du Club Athlétique Renaissance Aiglon de Brazzaville, le dimanche 16 septembre. Un résultat qui leur permet d’aborder le match retour avec le plein de confiance et surtout avec une bonne marge de sécurité.
Abdelilah Hafidi et compagnie pourraient, dans ce sens, décrocher leur billet pour la demi-finale même en cas de défaite sur le score de 1-0. Toutefois, les joueurs du RCA n’auront pas intérêt à sous-estimer leurs adversaires, d'autant plus que les Congolais n’ont désormais plus rien à perdre. Ils vont débarquer dans l’enceinte emblématique de Casablanca avec la ferme intention de se racheter, ce qui devrait offrir plus d’espace aux attaquants rajaouis.

Rappelons que Mahmoud Benhalib, meilleur buteur de l’édition 2018 de la Coupe de la CAF avec 11 réalisations, aura la précieuse occasion d’alimenter son compteur de buts en vue de battre le record de 15 buts. Il pourra compter sur les caviars de Hafidi et les centres croisés de Hadraf pour y parvenir. À noter que le CARA Brazaville s’est incliné lors de ses 3 rencontres en déplacement pour le compte de la phase de poules, une statistique qui prouve la difficulté de l’équipe congolaise à supporter la pression hors de ses bases. Les Verts sont donc à 90 minutes d’une demi-finale qu’ils n’ont plus atteinte depuis 2003, année où ils avaient remporté le précieux sésame.

Même catégorie

Tweet LDA

  • Matthijs de Ligt : « Jouer avec Lionel Messi ou avec Cristiano Ronaldo ? Je préférerais jouer avec Ziyech 🇲🇦 à l'Aj…
  • La prestation d'Achraf Hakimi contre le Werder Brême
  • UNAF : la Liste des U17 convoqués pour le tournoi

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 575 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP