WAC – ES Sétif : Les billets s’évaporent en quelques minutes

En prévision du quart de finale retour de la Ligue des champions africaine entre le Wydad Casablanca et l’Entente Sétif, les billets du match ont été mis en vente mardi. Mais quelques minutes seulement après l’ouverture des guichets, les billets se sont évaporés.

{module 499}
L’enthousiasme bat son plein à quelques jours du quart de finale retour de Ligue des champions, entre le Wydad de Casablanca et l’Entente de Sétif. Battus (0-1) à l’aller, les Rouges ont l’obligation de s’imposer vendredi soir au Complexe Mohammed V, s’ils veulent poursuivre la campagne de défense de leur titre. Mardi, la société «Casa Events & Animation», chargée de l’organisation du match, a lancé la vente des billets du match. Au total, ce sont 40.500 billets qui ont été distribués sur les quatre points de vente désignés : le Complexe Mohammed V, Complexe Benjelloun, stade Tessema et stade Roches Noires.
Mais au grand dam des supporters des Rouges, les précieux sésames se sont évaporés quelques minutes seulement après l’ouverture des guichets. Selon des témoignages recueillis sur place, le nombre des billets était insuffisant et les queues s’étaient à peine formées, lorsque les guichetiers ont baissé les rideaux pour demander aux supporters de revenir mercredi. Selon un communiqué de Casa Events, près de 5.000 billets, toutes catégories confondues, devaient être mis à la vente au Complexe Mohammed V mardi. Un nombre difficilement vendable en quelques minutes. Les vendeurs à la sauvette en ont profité pour se faire une marge confortable, profitant du désarroi des supporters recalés. L’autre incompréhension réside dans les billets mis en vente pour la zone 5, communément appelée «Magana». Le virage sud-est, habituellement occupé par les supporters visiteurs lorsque le WAC reçoit, englobe un total de 11.000 places. Casa Events y a alloué 10.000 billets, dont 2.000 réservés aux supporters de l’Entente de Sétif. Ce qui pousse à se demander ce qu’il arrivera quand il faudra instaurer une zone tampon entre les supporters. Qu’adviendra-t-il alors des 8.000 places vendues aux supporters du WAC ? Réponse vendredi soir à 20 heures.