Ce lundi, les membres du comité local d’organisation de la CAN 2019 à Garoua ont effectués une visite sur le site de l’Hôtel de 70 Chambres de la société Mota-Engil, afin de confirmer la rumeur sur les réseaux sociaux faisant état de l’effondrement d’une partie du chantier.

{module 499}
Quelques heures plus tard la rumeur s’est avérée vraie. 
«Le coffrage prévu pour recevoir un segment de la dalle du premier étage de l’hôtel de 70 chambres s’est affaissé peu avant le coulage du béton. C’était pendant les tests de résistance de l’échafaudage. L’incident a eu lieu autour de 11 h», indique le chef du projet du comité local.

L’information a également été confirmée par la société Mota-Engil en charge de la réhabilitation du stade Omnisport de Garoua, du stade annexe et de l’Hôtel de 70 Chambres.

Cet incident a fait de nombreux blessés et l’enquête sur le terrain, a révélé la cause de l’effondrement qui serait du à l’érosion causée par les eaux de pluie, précise actucameroun.
A propos de la capacité du Cameroun à organiser la CAN 2019, l’analyste camerounais Augustin Ateba rendait compte, récemment, des retards et défaillances accusés, au niveau des infrastructures sportives, routières, hôtelières et hospitalières.