Alain Traoré ne connaît pas de retard à l’allumage.

{module 499}
Arrivé à la Renaissance Sportive de Berkane le 5 août dernier après avoir résilié son contrat au Qatar, l’international burkinabé a réussi des débuts magistraux sous les couleurs du club marocain. Alors que son équipe menait 1-0 sur le terrain des Soudanais d’Al-Hilal (grâce au Togolais Kodjo Fo Doh Laba), l’ancien Auxerrois a marqué peu après l’heure de jeu le but du break d’une frappe surpuissante dont il a le secret. Un coup de canon qui scelle la qualification des Oranges pour les quarts de finale de la Coupe de la Confédération, et qui montre que son auteur n’est pas venu au Maroc pour faire du tourisme. Ce regain de forme constitue également une excellente nouvelle pour les Etalons du Burkina Faso, qui se déplacent le mois prochain en Mauritanie dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019. Via le 365 Patrick Juillard