Trois rencontres au programme ce mercredi, avec notamment les matches de l'Espagne et du Portugal pour le groupe B.

Le Portugal et l'Espagne jouent leur deuxième match de la compétition mercredi. Après un nul somptueux lors d'un match d'une grande qualité, les deux équipes se doivent de gagner dans un groupe au leader surprise : l'Iran. À 17 heures, l'Uruguay tentera, de son côté, de poursuivre sur sa bonne lancée face à l'Arabie saoudite, dans une rencontre où la Celeste est la grande favorite. Au-delà du score, c'est la manière qui va être analysée, après la prestation moyenne des Uruguayens face à l'Egypte.
Portugal-Maroc, malheur au vaincu. Aucune des deux équipes n'a remporté son premier match de groupe. Si le Portugal, qui faisait face à l'Espagne, a obtenu un point précieux, les Marocains ont concédé une défaite qui pourrait être lourde de conséquence face à l'Iran. Les Lions de l'Atlas sont maintenant condamnés à l'exploit. Et pour les coéquipiers d'Amine Harit, cela passe par ce match capital, mercredi à 14 heures, face à la sélection portugaise, dont la star Cristiano Ronaldo, auteur d'un triplé face à l'Espagne, a prouvé qu'il était très en forme. Une chose est sûre, le perdant de la rencontre verra ses chances de qualification en huitièmes de finale considérablement s'amenuir.
Uruguay-Arabie saoudite, la Celeste pour confirmer. Vainqueur 1-0 de son premier match face à l'Egypte, l'Uruguay se présente maintenant face à l'Arabie saoudite, qui a lourdement perdu 5-0 contre la Russie lors du match d'ouverture. En cas de victoire, mercredi à 17 heures, la Celeste aurait six points, de quoi préparer avec sérénité sa dernière rencontre. Mais les joueurs uruguayens doivent tout de même se racheter. À l'image de Luis Suárez, auteur d'un match très moyen face à l'Egypte. Pour l'Arabie saoudite, l'équation est simple : créer l'exploit pour espérer survivre dans ce groupe A.
Iran-Espagne, la Roja doit réagir. Pas de vainqueur dans le choc face au Portugal, mais un goût amer pour l'Espagne, après l'égalisation de Cristiano Ronaldo à la 88e minute. La Roja, dont l'entraîneur a été limogé deux jours avant le début de la compétition, se doit de réagir dès mercredi, 20 heures, face à l'Iran, premier du groupe. Sur le papier, les Espagnols, avec Sergio Ramos, Diego Costa, Inesta ou encore Isco, partent évidemment grandissimes favoris. Mais gare aux surprises dans cette Coupe du monde, où les favoris ont peiné lors des premiers matches.
Le programme du mercredi 20 juin :
(14h) Portugal - Maroc, à Moscou (groupe B)
(17h) Uruguay - Arabie saoudite, à Rostov-sur-le-Don (groupe A)
(20h) Iran - Espagne, à Kazan (groupe B)

Tweet LDA

  • Hervé Renard : Mbappé gagnera quelques Ballons d'Or
  • Beach Soccer : les 8 pays qualifiés pour la CAN 2018
  • CAN 2019: programme des 3e et 4e journées en éliminatoires

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1579 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP