Depuis quelques années, le Maroc fait beaucoup parler de lui sur le continent africain. Abderrahim Najah - un des joueurs les plus influents de l'équipe - y voit là un signe prometteur, confiant quant aux chances de son pays d'écrire l'histoire durant ces Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019.
Prenons pour exemple le dernier FIBA AfroBasket : arrivé dans la peau d'un outsider, le Maroc a non seulement battu l'Angola dans la phase de groupes, il a réussi à se glisser jusqu'en demi-finale, s'inclinant ensuite contre le Sénégal dans la petite finale.
Deux mois plus tard, l'Association Sportive Sale - club champion du Maroc - a surpris tout le monde en renversant, en Tunisie, les hôtes de l'Étoile Sportive de Radès en finale de la FIBA Africa Champions Cup (ACC) 2017, devenant ainsi la première équipe marocaine à remporter la compétition de clubs majeure de FIBA Afrique depuis la Maghreb Association Sportive de Fez en 1998.
Najah s'est illustré dans les deux compétitions.
Selon lui, le futur du basketball continental appartient aux Marocains.

JE NE PRENDRAI PAS MA RETRAITE INTERNATIONALE TANT QUE JE N'AURAI PAS AIDÉ LE MAROC À ACCOMPLIR QUELQUE CHOSE DE GRAND. J'AI DÉDIÉ 15 ANS DE MA VIE À LA SÉLECTION NATIONALE ET À CHAQUE FOIS QUE JE SUIS CONVOQUÉ, JE ME SENS ANIMÉ D'UNE GRANDE FIERTÉ DE POUVOIR REPRÉSENTER MON PAYS." - Najah
Lorsque la FIBA a mis à jour le dernier FIBA World Ranking, présenté par Nike, en février, personne n'a été surpris de voir que le Maroc faisait partie des meilleures progressions au classement, pointant désormais au sixième rang du continent.
"Nous avons travaillé très dur avec l'équipe nationale. Nous avons consentis beaucoup de sacrifices pour en arriver là, mais cela en valait la peine," admet l'ailier de 1.99m à FIBA.basketball.
Et même si le Maroc n'a remporté qu'un seul de ses trois premiers matches qualificatifs pour la Coupe du Monde FIBA 2019, Najah estime que les Marocains parviendront à prendre l'une des trois première places du Groupe C et, en conséquence, à participer au second tour des Éliminatoires à 12 équipes en septembre.

"Sans vouloir manquer de respect à l'Angola, l'Égypte et la République démocratique du Congo [les adversaires du Groupe C], je pense que nous jouons en ce moment comme l'une des quatre meilleures équipes d'Afrique," note-t-il.
"Nous avons de nombreux jeunes joueurs talentueux qui désirent changer le visage du basketball marocain pour de bon, nos fans sont passionnés et nous avons confiance en nous."
Najah fait référence au distributeur Ali Lahrichi, ainsi qu'aux arrières Mouhamed Choua et Reda Ali Harras, tous âgés de moins de 25 ans.

Même si le Maroc n'a jamais participé à un tournoi mondial de basketball, le joueur de 33 ans a le sentiment que les choses vont bientôt changer. Najah croit fermement en les chances de son équipe nationale de décrocher l'un des cinq billets dévolus à l'Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019 en Chine, dont ce sera la première édition à 32 nations.
"Je ne prendrai pas ma retraite internationale tant que je n'aurai pas aidé le Maroc à accomplir quelque chose de grand. J'ai dédié 15 ans de ma vie à la sélection nationale et à chaque fois que je suis convoqué, je me sens animé d'une grande fierté de pouvoir représenter mon pays," conclut-il.

Tweet LDA

  • La prestation de Mehdi Bourrabia contre la Sampdoria
  • La prestation de Yassine Bounou contre la Real Sociedad
  • Plus de 80 blessés dont 30 policiers lors d'un match de foot en Algérie

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1649 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP