«Et si le plus grand drame de l’histoire du football américain n’était pas la défaite contre le Trinidad et Tobago et l’absence de la prochaine coupe du monde?
 
Et si le pire était encore à venir?» C’est ainsi que s’interroge Martin Rodgers, célèbre journaliste sportif et broadcasteur pour USA Today, dans une tribune publiée sur le site américain.
 
Selon différents médias d'information du monde entier, plusieurs facteurs sont combinés pour augmenter les chances du Maroc, au détriment de l'effort qui permettrait aux États-Unis d'accueillir 60 matches sur 80.
 
«Un dirigeant d'une fédération nationale avec les droits de vote de la FIFA a déclaré à USA Today Sports que la candidature nord-américaine souffre parce qu'elle n'est pas équitablement répartie entre les trois pays, alors que le Maroc est intelligent et a réponse à tout».
 
Martin ajoute: «La candidature nord-américaine souffre également de la présidence incendiaire de Donald Trump, la violence armée aux États-Unis, la façon énergique avec laquelle les autorités américaines ont cherché à réprimer la corruption de la FIFA, le fait que les États-Unis aient organisé une Coupe du monde récemment, en 1994».
 
Malgré l’avantage indéniable des trois pays en matière de finances et d’infrastructures, le Maroc joue très bien, pour l’instant, le rôle de «poil à gratter»: «Pour chaque point présenté par l’axe USA/Mexique/Canada il a un contrepoint convaincant».
 

Tweet LDA

  • Abdelhamid Sabiri 🇲🇦titulaire avec Huddersfield Town en déplacement à Manchester City en Premier League.
  • Aziz Bouhaddouz cherche à quitter le FC Sankt Pauli
  • Les prestations de Munir et Boussefiane contre Lugo

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 1116 invités et aucun membre en ligne

Top