Voilà des propos qui vont encore faire parler au Cameroun. A l’issue de la visite d’inspection effectuée le mois dernier, les premières indiscrétions faisaient état de retours positifs de la part des inspecteurs au sujet du pays-hôte de la CAN 2019.
 
Mais le président de la CAF, Ahmad, dont la cote de popularité est au plus bas au pays des Lions Indomptables, a envoyé le message contraire, mettant à nouveau la pression sur le Cameroun.
"Il n’y a pas du tout de polémique sur CAN 2019. Il y a une mission d’inspection et le cabinet Roland Berger, en charge d’un audit infrastructurel et organisationnel de la CAN, qui a fait des inspections sur le terrain. Il existe une différence énorme entre les rapports d’inspection et les cahiers des charges. De ce fait, il a été demandé au Cameroun de rattraper ce retard", a lancé le Malgache en conférence de presse à Casablanca.
"Des gens sont en train de mentir. Je suis un homme de parole, mon comité exécutif ne change pas d’un iota. Nous appliquons la réglementation avec toute sa vigueur. Le cahier des charges exige des infrastructures, des hôtels, des stades, des hôpitaux et beaucoup de choses". En juin 2019, le Cameroun doit accueillir la première CAN à 24 équipes et toutes les infrastructures supplémentaires que cela implique.

Tweet LDA

  • Le But Le Plus Long
  • Ahmed El Moussaoui remporte son combat face à Alexey Evchenko
  • Qui est Mark Geiger, l’arbitre controversé de Maroc-Portugal ?

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 1313 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP