Sauf blessure ou méforme, certains Lions de l'Atlas sont sûrs de figurer dans la liste des 23 qui seront retenus pour participer au Mondial 2018. Certains cadres sont devenus des pions incontournables de l’échiquier de Renard, d'autres auront moins de certitudes, notamment ceux qui ont été très peu utilisés lors des éliminatoires.

Le Maroc se prépare pour participer à sa 5ème Coupe du Monde après 20 années de disette. le staff technique national et à leur tête Hervé Renard, attendent avec impatience le tirage au sort du Mondial 2018 afin d'établir le programme de préparation et des matchs amicaux en fonction des adversaires.
La prochaine date FIFA, prévue courant mars 2018, sera donc la première occasion pour le sélectionneur national d'évaluer la compétitivité de ses cadres mais aussi de renforcer ses lignes en testant de nouveaux Lions de l'Atlas susceptibles d’intégrer la tanière. Ils sont quelques uns à se pointer devant la porte de la sélection nationale qui restera ouverte à tous les joueurs marocains, qu'ils soient expatriés ou locaux. Avec le pragmatisme que le caractérise, le sélectionneur national, Hervé Renard profitera de cette période de préparation pour donner l'opportunité à plusieurs joueurs qui se distinguent en ce moment de part leur potentiel, leur régularité ou leur performance en club. Parmi eux, on citera :
Aymen Barkok : En 2016 alors âgé de 18 ans, le sociétaire de l'Eintracht Francfort avait rejeté une invitation de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) pour rejoindre les Lionceaux U20 afin de rester disponible pour l'équipe U21 de la Mannschaft en préparation pour l'Euro 2017. Récemment, Aymen, qui aura 20 ans en mai 2018, a manifesté son amour pour le Maroc et son envie de rejoindre les Lions de l'Atlas en publiant des photos aux couleurs rouge et vert.
Abdelhamid Sabiri : Le milieu offensif marocain de 20 an a quitté en début de saison le club de Budesliga 2, le FC Nuremberg afin de s'engager avec le promu en Premier League, Huddersfield pour les trois prochaines saisons. Athlétique et très doué techniquement, Sabiri Sabiri est certes réserviste mais fait l'objet d'une intention particulière au sein de son nouveau club qui gère son intégration et son adaptation. Le natif de Goulmime a déja fait plusieurs apparitions en Premier League, la deuxième partie de la saison sera déterminante pour une éventuelle convocation avec les Lions de l'Atlas. Il pourra bénéficier davantage de temps de jeu en 2018, ce qui ne manquera pas de susciter l’intérêt du staff nationale
Munir El Haddadi : ¨Prêté à Alaves par le FC Barcelone, l'attaquant Munir El Haddadi, qui a émis le souhait de changer de nationalité sportive pour représenter le Maroc après avoir représenté l'Espagne pendant 20 min, pourrait être l'un des premiers joueurs à rejoindre les Lions de l'Atlas. Selon diverses sources, son cas, qui a été soumis au TAS, trouvera un dénouement favorable que la FIFA validera pour lui permettre de représenter le Maroc. Un jeune attaquant de qualité qui viendra étoffer le réservoir des Lions de l'Atlas pour les années à venir.
Walid El Karti : Un temps laissé sur le banc, le récent Champion d'Afrique avec le WAC, plait énormément au sélectionneur national. Buteur à Casablanca contre Al Ahly lors de la finale retour de la Ligue des Champions mais aussi contre l'USMA en demi-finale, le milieu de terrain du WAC, Walid El Karti, est dans le viseur du sélectionneur national, Hervé Renard, qui lui trouve beaucoup de qualité et un potentiel certain. Il sera probablement l'un des Lions Locaux susceptibles d'être testé avant le Mondial.
Dans le rayon retour en sélection, des noms reviennent régulièrement depuis quelques semaines, il s'agit de :
Adel Taarabt : Sa longue période de galère en club coïncide avec celle de la sélection nationale du Maroc qui ne garde pas forcément des bons souvenirs de ses passages. Aussi, son retour en forme avec Genoa coïncide avec le retour des Lions de l'Atlas au plan international. Hervé Renard suit avec beaucoup d’intérêt sa progression, nul doute qu'il sera testé avant le Mondial.
Yassin Ayoub : Après une première convocation avec les Lions de l'Atlas en mai 2017, Ayoub, qui n'a toujours pas joué la moindre minute pour le Maroc, pourrait faire son baptême pendant cette période de préparation. Le milieu de terrain du FC Utrecht rayonne en Eredivisie. Son retour en sélection ne devrait pas rencontrer de contestation.

Tweet LDA

  • Romain Saïss des Wolves: Busquets est une inspiration
  • Le meilleur d'Amine Harit contre Augsburg
  • RT @Lionsdelatlass: Les Lions de l'Atlas joueront contre la Serbie et l'Ouzbékistan

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 1079 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP