Journée bien particulière que ce vingt-quatrième tour de ce bon vieux championnat qui a vu le leader, le WAC, se permettre une échappée belle, grâce à sa victoire sans bavure aucune (2-0) à Kasbat Tadla face à la JSKT locale sur des buts, à chaque mi-temps, de Fabrice Ondama et Mohamed Ounajem.

Pour ce faire, le grand Wydad a profité des déconvenues de ses deux poursuivants immédiats le RCA et le DHJ. Son meilleur ennemi, le Raja, a mordu à son propre gazon (1-0) devant les Phosphatiers de l’OCK dans un Complexe Mohammed V vidé de sa substance, son public en l’occurrence, et ce pour cause d’incivilité démesurée de la part des supporters verts lors d’un déplacement en début de semaine du RCA à Marrakech. Les Doukkalis ont, quant à eux, buté sur la coriacité défensive des ‘’Calamentis’’ de la RSB en ne marquant pas mais en n’encaissant pas non plus, d’où un nul vierge qui ne leur aura permis in fine que le point.
Le WAC fait donc la bonne affaire. Du joli coup, il voit son avance s’accentuer de trois longueurs de plus sur le Raja et deux sur le DHJ, la portant désormais à cinq unités de plus sur ses deux seconds. Une situation qui, à six journées de la fin, sans être de l’acquis n’en est pas moins une confortable position, histoire de voir venir et surtout conduire en bien et tranquillement les affaires à terme pour Ammouta & Co.
Au regard des onze et des douze points séparant les Rouges du quatrième la RSB et de l’ASFAR cinquième, on ne voit guère d’autres rivaux que les deux dauphins venir bousculer le parcours tranquille d’un WAC de plus en plus en jambes laissant présager par là de bonnes choses pour le côté continental de la chose.
Du point de vue belle aventure, il n’est point d’autre club qui devrait s’en réjouir que l’ASFAR. Les Militaires ont une fois de plus frappé fort et leur victime du jour n’est autre que le CRA qui a vu son keeper Yassine Al Had aller chercher par quatre fois le ballon au fond de ses peu propres filets. Pourtant, tout avait bien débuté pour les Rifains qui, au bout de dix minutes seulement, prenaient l’avantage par Yassine Labhiri pour mener une mi-temps durant. Bretelles remontées au sortir des vestiaires, les hommes d’Aziz El Amri firent vite de réaliser une remontada avec l’art et la manière. C’est le vaillant capitaine Abderrahim Achakir qui rétablira l’équilibre sur penalty avant que Saber Ghanjaoui ne donne un premier avantage que le virevoltant Abdelkabir El Ouadi d’un doublé en toute fin de partie, assura. Douze buts ont été inscrits en six rencontres lors de cette journée tronquée de HUSA-FUS et IRT-KACM pour cause d’obligations africaines pas toujours concluantes notamment pour l’IRT, éliminé par le Horaya Conakry. Une élimination qui aura coûté au coach algérien sa place. En effet, d'un commun accord, l’IRT et Abdelhak Benchikha ont résilié le contrat qui les liait. Pathétique !

Tweet LDA

  • L'Olympique Marseille relance le dossier Mehdi Carcela
  • Coup dur pour Abdelhamid El Kaoutari et le SC Bastia
  • Coupe des Confédérations : Chili -:- Allemagne

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 1229 invités et aucun membre en ligne

Top