La RDC a-t-elle eu recours à la sorcellerie face au Maroc ?

Lundi dernier, lors de la première journée du Groupe C, les Lions de l’Atlas ont presque tout fait face à la République Démocratique du Congo mais la cage de ces derniers est restée inviolée malgré toutes les tentatives des Marocains.

De retour des vestiaires et plus exactement vers la 51ème minute, un individu est parti du banc de touche des Léopards jusqu’à la cage du gardien Marocain, Munir Mohamedi, pour y déposer quelque chose à coté du filet droit du gardien. Le rapprochement est donc vite fait…
Malheureusement, ce genre de rites et de comportements désolants que les gens remarquaient à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) dans les années 50, 60, 70 etc. n’a pas pris un poil blanc en 2017 où on y assiste toujours et en haute-définition, d’autant plus que la présence d’une personne aussi prés de la pelouse hormis les 22 acteurs à cet endroit précis est aussi incompréhensible qu’inadmissible.