En novembre 2015 pendant que la FRMF discutait discrètement avec Hervé Renard, son homologue Gabonaise, qui n’est pas satisfaite des résultats de son sélectionneur, Jorge Costa, envisageait de limoger le technicien Portugais en vue de le remplacer par le technicien Français alors convoité de toute part.
L'on sait que les dirigeants du football Gabonais n'ont pas lésiné sur les moyens pour s'attacher les services de Hervé Renard alors libre depuis son départ de Lille. Ceux-ci envisageraient sérieusement d'engager le technicien Français pour redresser une sélection des Panthères dont le rendement était en dents de scie depuis 2012. Le Champion d'Afrique avec la Zambie et la Côte d’Ivoire était également annoncé en Algérie, seule notre rédaction l'annonçait au Maroc sans vraiment convaincre. Le temps a fait le reste et Hervé Renard a opté pour les Lions de l'Atlas en permettant à Jorge Costa d'aller jusqu'au bout de son contrat qui s'est achevé en juin 2016.
Contre toute attente et alors qu'elle avait lancé un appel à candidature pour le recrutement d'un nouveau sélectionneur pour mettre un terme aux résultats insatisfaisants présentés par Jorge Costa depuis son arrivée, la FegaFoot a décidé en août dernier de reconduire le technicien Portugais dans ses fonctions au moins jusqu’à la fin de la CAN 2017. Pourtant l'instance fédérale Gabonaise avait reçu entre temps les dossiers de candidatures d'Alain Boghossian, de Paul Le Guen, de Jean-Pierre Papin, de Patrice Carteron et même celui de Carlos Queiroz.
Pour expliquer leur décision, les dirigeants Gabonais ont avancé l'argument du délais assez court pour la CAN 2017 que le pays organisera à partir de m-janvier. Très peu de sélectionneurs auraient accepté le défi de redresser les Panthères en bâtissant une équipe compétitive capable de gagner sa propre CAN en l'espace de quelques mois. Elle avait également précisé qu'en terme d’appel d’offres, elle n'avait reçu que peu de dossiers intéressants avant de défendre le cas de son sélectionneur sortant qu'elle estime victime de problèmes minant l’ambiance et plombant les performances des Panthères. Une situation qu'elle incombe à un ensemble d’actes blâmables causés par quelques joueurs et par les habituelles rapaces qui gravitent autour de la sélection.
Comme par le passé dans la tanière Lions de l'Atlas gardée depuis par un Hervé Renard qui peine à réchauffer l'ambiance régnant au sein du groupe, les influences extérieurs et les irruptions systématiques dans celle des Panthères sèment également le trouble dans la sélection nationale enclin à des luttes externes et internes depuis des mois. Des soucis que Jorge Costa tentera de résoudre avec le soutien de ses dirigeants pendant que son futur adversaire, Hervé Renard, lutte à moindre degré contre l'arrogance et le manque d'humilité de quelques cadres afin de garder la cohésion dans une tanière de Lions ou le calme et la solidarité ne sont qu'apparents... Sur ce terrain du moins, les deux sélectionneurs partiront avec le même handicap le 8 octobre prochain à l'occasion de la première journée des éliminatoires comptant pour le Mondial Russie-2018.


Tweet LDA

  • Selon la presse espagnole Carvajal aurais besoin de repos, ceci laisserai donc entendre qu’Achraf Hakimi prendra pr…
  • RT @Lionsdelatlass: Maroc - Gabon se jouera à Casablanca ! #Russia2018 #MARGAB
  • @mommyissuues Casablanca

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 447 invités et aucun membre en ligne

Top