L’Assemblée Générale extraordinaire s’est tenue le jeudi 29 septembre 2016 au Caire sous la direction du Président de la FIFA, Gianni Infantino, et de la secrétaire-générale de la FIFA, Fatma Samoura.
Figurait au menu des délégués des 54 associations nationale, membres de la CAF, la validation définitive des Statuts de l’institution-faîtière, déjà approuvés en 2015, et de procéder à l’élection de deux membres africains additionnels au sein du Conseil de la FIFA (anciennement Comité exécutif) pour la période transitoire allant du 30 septembre 2016 au 16 mars 2017.
Dans une brève allocution, le Président de la FIFA qui assistait pour la première fois à une Assemblée Générale de la CAF en territoire africain, a souligné le rôle très important du continent dans le monde du football, dans son développement. « Nous devons aller plus loin », a-t-il martelé devant les délégués. « Nous devons passer des mots à l’action. L’Afrique est le continent qui va le plus bénéficier du concours de la FIFA ». Mais il a demandé que l’Afrique soit moins sous la coupe du politique.
Et puis il a rappelé que la Secrétaire générale était une femme, était une Africaine. Un signal fort, dans son esprit, envoyé à l’Afrique.
Le Président Hayatou a demandé aux Fédérations « de poursuivre la réflexion, afin de nous projeter vers l’avenir et asseoir définitivement l’arrimage du football africain à la modernité que ce soit du point de vue règlementaire et structurel ».
        
« La santé actuelle de la Confédération Africaine de Football, a-t-il ajouté est le témoignage vivant de ce que les efforts que nous avons fournis jusqu’ici n’ont pas été vains. La dizaine de compétitions que nous organisons ont un chronogramme maîtrisé, une organisation rôdée, une participation accrue et un niveau général en amélioration constante ». Il a ensuite prévenu que « cette Assemblée Générale Extraordinaire ne marque qu’une étape dans un processus qui se veut largement inclusif. Dès sa conclusion, une large consultation à l’échelle de toutes les Associations membres de la CAF sera ouverte, afin de mettre sur pied une cellule chargée de suggérer la mise en place des réformes supplémentaires, avec pour objectif à court, moyen et long terme, d’améliorer la gouvernance, la compétitivité et le professionnalisme du football Africain ».
La validation des Statuts a d’abord donné lieu à un vote sur un amendement déposé par la Fédération djiboutienne concernant l’article 18, paragraphe 3, ainsi libellé : Seules les associations membres sont habilitées à proposer des candidatures à la fonction de Président de la CAF. Une candidature à la fonction de Président n’est valable que si elle est soutenue par au moins cinq associations membres. Le candidat doit avoir joué un rôle actif dans le football en tant qu’officiel d’une association membre, durant quatre des cinq dernières années ayant précédé le dépôt de sa candidature et à l’obligation de se soumettre au contrôle d’éligibilité.
L’amendement a été repoussé par 16 votes pour, 32 votes contre et 5 abstentions.
L’élection des deux nouveaux membres du Conseil de la FIFA, qui compte désormais 7 membres africains n’a donné lieu qu’à un seul tour de scrutin. Les candidats, au nombre de quatre, trois ayant retiré leur candidature, ont obtenu les voix suivantes :
- Almamy Kabele Camara (Guinée) : 37
- Kwesi Nyantaki (Ghana) : 31
- Ahmad (Madagascar : 30
- Augustin Senghor : 9
La prochaine Assemblée Générale qui marquera le 60e anniversaire de la CAF aura lieu à la mi-mars 2017 à Addis-Abeba.
match

Tweet LDA

  • Europa League : Fellaini prive Ziyech de son premier trophée
  • Ziyech titulaire ! #Final2017 #EuropaLeague
  • Finale Ligue Europa : Ajax Amsterdam -:- Manchester United

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 334 invités et aucun membre en ligne

Top