Il fait partie de cette nouvelle génération d’internationaux sur lesquels les sélections marocaines peuvent compter. Pour le moment, Nabil Jaadi est retenu au sein de l’équipe nationale olympique avec laquelle il vient d’effectuer récemment un stage de concentration ponctué par un match amical remporté face au Cameroun par 1 à 0.
Le milieu de terrain Nabil Jaadi est un habitué de la maison. Dans un entretien accordé au site officiel de la Fédération Royale marocaine de football, frmf.ma, il a qualifié de bonnes ses expériences avec les U17 et les U20. «Avec les U17, j’avais disputé les phases finales de la CAN et celles du Mondial et l’équipe aurait pu aller encore plus loin», a-t-il indiqué, avant d’ajouter qu’avec les U20, le scénario escompté n’avait pas pris fin, puisque « l’élimination contre le Togo avait été une grande déception. Car nous avions une équipe qui aurait pu disputer et la CAN et la Coupe du monde de la catégorie».
Le sociétaire de FC Granada a précisé à ce propos qu’après le match devant le Togo, «il n’y avait plus de compétition et les joueurs s’étaient éparpillés alors que d’autres n’étaient plus convoqués».
Une page tournée pour que s’ouvre celle des Olympiques. «On a tenté de nous qualifier aux JO de Rio mais on n’a pas réussi», a déclaré Nabil Jaadi au site de la FRMF. Après cet échec, il était normal que certains éléments débarquent et que d’autres continuent leur bonhomme de chemin avec le Onze olympique. Pour Jaadi, «l’objectif est de montrer mes qualités à Hervé Renard pour espérer un jour être sélectionnable parmi les A», soulignant que « c’est une bonne chose ce qu’a entrepris le sélectionneur national en convoquant en même temps les Olympiques et les joueurs de l’équipe A». Une initiative perçue positivement dans la mesure où «je dois montrer mes qualités et suivre l’exemple d’Achraf Achaoui qui avait saisi sa chance pour intégrer les rangs de la sélection première».
Pour ce qui est de l’ambiance qui règne au sein de l’équipe olympique, Nabil Jaadi a révélé que tout baigne à ce niveau et que «maintenant, on communique plus par rapport au début. Il y a un bon état d’esprit au sein de cette équipe qui ne manque pas de talent».
En ce qui concerne sa saison avec son club espagnol de Granada où évolue également l’international marocain Youssef El Arabi, Nabil Jaadi a affirmé au site fédéral que l’exercice 2015-2016 «a été difficile. Je n’ai pas joué beaucoup de matches avec les A et j’espère que ça sera autrement la saison prochaine».
Ne devant souffler ses vingt bougies que le 1er juillet prochain, Nabil Jaadi a entamé sa carrière professionnelle avec son club formateur belge d’Anderlecht (2013-2014) avant de faire de courtes piges du côté des formations italiennes d’Udinese (2014) et Latine (2015). A partir de 2015, il a rejoint l’équipe B de Granada avec laquelle il a joué 21 matches et inscrit un but.
Avant de porter les couleurs des équipes nationales des U17 (9), U20 (2) et U23 (3), Jaadi avait au préalable porté le maillot de la sélection belge des jeunes catégories : U15 (6) et U16 (7).

Réseaux LDA

Suivez-nous

Fans-LDA

Tweet LDA

  • مدافع الجيش: لا بديل عن الفوز على الكوكب المراكشي
  • Le meilleur d'Achraf Hakimi face à l'AS Monaco
  • Le meilleur de Hakim Ziyech face à Legia Varsovie

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
Mail : cliquez ICI
Tél : +32.494.16.51.36

Nous avons 390 invités et aucun membre en ligne

Top