Les 24 nations qualifiées ont vécu l’un des moments les plus importants de la dernière ligne droite menant à la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Colombie 2016. Ce jeudi 19 mai, les organisateurs ont procédé au Tirage au sort final à Medellín, l’une des trois villes-hôtes de la compétition.
Le hasard a voulu que la Colombie, qui évoluera à Cali, clôture la première journée de l’épreuve le samedi 10 septembre face au solide Portugal dans le cadre du Groupe A. L’équipe locale y croisera également le fer avec l'Ouzbékistan et le Panama, dans un groupe relevé.
Le lendemain à Bucaramanga pour le compte du Groupe D, c’est le BRésil, quintuple champion du monde, qui fera ses débuts, face à l'Ukraine. Les autres membres de la poule sont l'Australie et le Mozambique, néophyte en Coupe du Monde.
Le Maroc n'a pas été épargné par le sort puisqu'il affrontera dans le Groupe F l'Espagne, double vainqueur de l'épreuve, ainsi que l'IRan et l'Azerbaïdjan.
Un plateau varié
Organisé au Centro de Convenciones Plaza Mayor, l’événement a été animé par les commentateurs sportifs Ricardo Orrego et Marina Granziera. Après une diffusion de l’hymne national, c’est un acteur indispensable de la compétition qui a fait son apparition sur scène : le Ballon officiel. Le Brésilien Julio, sacré à la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA 2000, a été chargé de le transporter jusqu’à son socle.
C’est un autre Brésilien qui a suscité la plus grosse ovation de la journée. Précédé par une vidéo reprenant ses actions les plus impressionnantes, Falcão est arrivé sur scène investi d’une mission de la plus haute importance : présenter le Trophée officiel. Le meilleur joueur du monde connaît bien cette coupe pour l’avoir brandie il y a deux ans en Thaïlande. Et il a sans doute très envie de récidiver à Cali le dimanche 1er octobre, jour de la finale !
Après les discours de bienvenue de Clara Cruz Roldán, Directrice de Coldeportes, et de Federico Gutiérrez, Maire de Medellín, la parole a été donnée à Alejandro Domínguez, Président de la CONMEBOL et Vice-Président de la FIFA. "Au nom du Président de la FIFA, Gianni Infantino, et en tant que Président de la CONMEBOL, je vous souhaite la bienvenue au Tirage au sort officiel de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA", a entamé Domínguez. "Je suppose que les représentants des équipes sont au moins aussi impatients que nous de savoir contre qui ils vont jouer et dans quelle ville... De mon côté, j’ai aussi hâte de revenir dans quelques mois pour assister aux matches".
Ramón Jesurun, Président de la Fédération colombienne et Président du Comité d’organisation local de la Coupe du Monde de Futsal, Colombie 2016, a eu le privilège de prononcer le dernier discours. "Nous avons trois villes qui seront des hôtes spectaculaires", a-t-il assuré. "Nous avons également le désir absolu de construire sur les bases que ce sport a déjà établies au niveau mondial. Le futsal produit des prestations de grande qualité technique, créant de la magie, et c'est un spectacle que nous apprécierons du début jusqu'à la fin."
Le moment tant attendu
Les quelque 400 invités et 80 membres de la presse ont ensuite profité de l’animation musicale de la chanteuse Martina La Peligrosa, qui a interprété le tube "Veneno por Amor". Sa performance a enthousiasmé tous les spectateurs, à commencer par la Mascotte officielle, l’ours à lunettes, qui s’est mise à danser. Tout était prêt pour le clou de la soirée...
Jaime Yarza, Responsable des événements de la FIFA, s’est chargé d’orchestrer la cérémonie. Après avoir expliqué les détails du tirage au sort, il a convoqué sur scène ses assistants. D’un côté, Juan Pablo Ángel, fils prodigue de Medellín, et David Ospina, gardien titulaire de l’équipe de Colombie. De l’autre, deux anciens champions du monde de futsal, l’Espagnol Kike et le Brésilien Marquinho.
Un à un, les noms des différentes sélections participantes ont quitté leur pot respectif pour rejoindre leur groupe sur les écrans placés au-dessus de la scène. Certains mouvements ont davantage fait réagir les présents, notamment lorsque le premier adversaire de la Colombie a été connu. "La Colombie est tombée dans un groupe très difficile, mais elle a beaucoup progressé et je suis sûr qu'elle fera de belles choses. Elle a de bonnes chances de se qualifier pour le tour suivant", a estimé Kike après avoir analysé la composition des six groupes. "La poule de l'Espagne n'est pas facile, parce que nous affrontons l'IRan une fois de plus, ainsi que le champion d'Afrique. Nous en saurons plus après avoir vu les premiers matches."
"Le Brésil a hérité d'une poule équilibrée et ne doit rien prendre pour garanti d'avance", a prévenu Marquinho qui, en réponse à la question sur les principaux de la Seleçao, s'est montré méfiant. "La Russie, la Colombie, le Portugal, l'Italie et l'Espagne. C'est toujours difficile et ils sont bien préparés."
Enjouée et intense comme le futsal, Martina a encore une fois captivé les spectateurs de sa voix puissante au moment de clore la séance avec la chanson "La Peligrosa".
Résultats complets du tirage au sort :
Groupe A : Colombie, Portugal, Ouzbekistan, Panama
Groupe B : Thaïlande, Russie, Cuba, Egypte
Groupe C : Paraguay, Italie, Viêt-Nam, Guatemala
Groupe D : Ukraine, Brésil, Mozambique, Australie
Groupe E : Argentine, Kazakhstan, Îles Salomon, Costa Rica
Groupe F : Iran, Espagne, Maroc, Azerbaïdjan

Réseaux LDA

Suivez-nous

Fans-LDA

Tweet LDA

  • Un club européen insiste pour Younes Belhanda
  • هذا ما أسفرت عنه جلسة المصالحة بين فاخر و حسبان
  • Badou Zaki : Aujourd’hui, nous sommes proches du podium

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
Mail : cliquez ICI
Tél : +32.494.16.51.36

Nous avons 812 invités et aucun membre en ligne

Top