Action, réaction, c’est le scénario qu’on a enregistré jusque dans les cinq dernières minutes de la rencontre qui a opposé l’Angola au Maroc. Avec des Marocains faisant la course en tête et des Angolais s’employant à revenir au score une fois qu’ils sont menés.
Au 1er but du match inscrit par  Saad Kina dès la 5e minute, l’Angola répondra par l’entremise de son capitaine, Paulo Alberto Ribeiro (8), à 33 secondes de la mi-temps. Sa frappe du plat du pied sur coup-franc est détournée dans le but. C’est donc à égalité, un but partout, que les deux équipes regagnent les vestiaires. 

Les Marocains reprennent l’avance à la 5e minute de la seconde période grâce à leur capitaine, Adil Habil (8). Joie de courte durée car, moins d’une minute plus tard, «Prado» rétablit l’équilibre. Comme de coutume avec  les équipes lusophones, le sobriquet figurant sur le maillot éclipse le nom de famille et d’ailleurs les joueurs angolais ne s’interpellent sur le terrain que par ces sobriquets : Chiquito, Ratinho, Micha, Vani, Kaluanda, Kota, Pinto… N’allez surtout pas cherchez ces noms sur la feuille de match... 

Petite exception dans cette équipe d’Angola, Emmanuel Manasse (12), le gardien dont le nom de famille intégral figure bien au dos du maillot. Il a été préféré au coup d'envoi à Sebastiao Zua "Sebas", qui avait gardé les cages de l'Angola lors de la double confrontation face au Cameroun lors des éliminatoires. L’entrée en jeu de ce dernier va permettre au Marocains de définitivement prendre l’ascendant. Alors qu’il reste un peu plus de six minutes à jouer. Adil Habil, le très habile capitaine marocain, se défait du marquage et sa frappe du bout du pied  bat «Sebas». 

Le Maroc sollicite un temps mort. L’entraineur ne souhaite manifestement pas voir ses poulains à nouveau rejoint au score. Surtout que les Angolais n’abdiquent pas. Une minute exactement après  la reprise du jeu, Soufiane Al Mesrar (10), assez effacé jusqu’alors, ajuste «Sebas» pour le 4e but du Maroc. Dès lors, le portier angolais quitte ses cages pour créer le surnombre et contribuer à la réduction du score. Il sera puni  de son choix à 25 secondes du coup de sifflet final. Suite à une interception,  Soufiane Al Mesrar (10) expédie le ballon dans les buts vides pour Maroc 5, Angola 2. 

Une note salée à l’arrivée pour des Angolais contraint désormais à l’exploit lundi 18 avril face au favori de la compétition, l’Egypte. De son côté le Maroc, leader de ce groupe B à l’issue de la 1ère journée affrontera la Libye le même jour au Ellis Park Indoor Stadium de Johannesburg. 

Tweet LDA

  • LDC Arabes : Le Hattrick de Fouzair contre Al Nassr
  • Qualification Ligue des Champions : Nice -:- Ajax
  • Amical : Montpellier -:- Saint-Etienne

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 577 invités et aucun membre en ligne

Top