Pour la première fois en plus de 30 ans, les boxeurs masculins ne seront pas tenus de porter un casque protecteur aux Jeux Olympiques. L'Association internationale de boxe amateur (AIBA) a adopté le changement pour les combats amateurs il y a plus de trois ans et le changement de règle était considéré comme une formalité en vue des Jeux olympiques de Rio de Janeiro.
Tel que prévu, elle a reçu l'approbation du Comité international olympique (CIO) quand son comité exécutif a indiqué mardi qu'il revenait à l'AIBA de faire appliquer ses règles et que le CIO ne s'interposerait pas.
Selon le président de l'AIBA, Ching-Kuo Wu, même si les combattants sont plus sujets aux coupures sans casque protecteur, la nouvelle façon de procéder entraînera une diminution du nombre de commotions cérébrales.
« L'AIBA nous a fourni des données médicales et techniques démontrant que le nombre de commotions cérébrales est moins élevé sans le casque protecteur, a déclaré le porte-parole du CIO, Mark Adams. Ils ont fait beaucoup de recherches au cours des trois dernières années. La règle sera en application aux Jeux de Rio. »
Chez les dames, le port du casque demeure en vigueur.
Les boxeurs portaient le casque depuis les Jeux de Los Angeles, en 1984. Lors des Mondiaux de 2013, les boxeurs ont pu se battre sans protection à la tête, tout comme aux Jeux du Commonwealth de 2014.
Le CIO a toutefois indiqué que l'autre proposition de Wu, d'accueillir les professionnels à Rio, n'a pas fait l'objet de discussions.
Wu a annoncé la semaine dernière qu'il a l'intention de modifier les structures de qualifications de l'AIBA pour permettre aux boxeurs professionnels de tenter de remporter l'or au tournoi olympique d'août prochain. Il a ordonné la tenue d'une réunion extraordinaire de l'AIBA en mai afin de voter sur cette proposition, qui a reçu un accueil mitigé.
Le président du World Boxing Council (WBC), Mauricio Sulaiman, a sévèrement critiqué l'idée, indiquant que l'AIBA « n'a aucune idée de ce que représente la boxe ». Il a également prédit de « dangereux affrontements entre des professionnels aguerris et des boxeurs amateurs » si jamais les professionnels acceptent l'invitation de l'AIBA.
Wu a précisé qu'il appartiendrait à chaque fédération nationale de décider d'envoyer ou non des boxeurs professionnels. Au sein des associations qui choisiront cette option, les boxeurs devront se qualifier afin d'obtenir leur billet pour les Jeux.

Tweet LDA

  • LDC CAF: Deux joueurs du WAC dans l'équipe-type
  • Sofiane Boufal condamné par la justice anglaise
  • Issam Chebake finalement en Turquie ?

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 666 invités et aucun membre en ligne

Top