Non content de son départ alors qu'il est annoncé officiellement à l'amiable, l'ancien sélectionneur national, Badou Zaki, menacerait la FRMF de recourir à la justice pour faire respecter les clauses contractuelles qui le liait à l'instance nationale.
Toujours en quête d'argent pour résoudre ses problèmes financiers, et après avoir exigé une majoration de ses primes de victoire contre la Libye et Sao-Tomé, le technicien Marocain, Badou Zaki, toujours nourri par le sens du devoir national, exigerait la même prime pour la qualification à la CAN 2017 que celle promise à son successeur Hervé Renard. Zaki estime que c'est grace à son travail que les Lions de l'Atlas sont dans une position favorable qui leur permet de décrocher leur ticket pour le Gabon. Badou Zaki réclame également une prime pour avoir qualifié l'équipe nationale à la phase des groupes des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, zone Afrique.
Pour l'amadouer, la FRMF a proposé au natif de Sidi Kacem le poste FICTIF de "Conseiller" de la FRMF histoire d'acheter son silence et celui de ses amis afin de laisser Renard faire son job. Un salaire de 300.000 DH/M lui a été OFFERT, soit la moitié du salaire de Renard qui coute en réalité à la FRMF 600.000 + les 300.000 de Zaki.

Réseaux LDA

Suivez-nous

Fans-LDA

Tweet LDA

  • الأحمدي: نستعد لمواجهة كوت ديفوار بمعنويات مرتفعة
  • Renard a créé une ambiance agréable et bon enfant aujourd'hui
  • Munir El Kajoui : Les conditions sont difficiles mais on reste concentrés

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
Mail : cliquez ICI
Tél : +32.494.16.51.36

Nous avons 925 invités et aucun membre en ligne

Top