Le 16e derby de l’Oriental entre le Mouloudia Oujda et la Renaissance Berkane a été décalé sur demande des dirigeants d'Oujda à lundi 7 décembre au lieu de dimanche prévu initialement. Plus que les trois points en jeu dans cette rencontre, chacune des deux équipes voudra surtout asseoir sa domination régionale. Statistiquement, c'est Berkane qui mène le bal avec sept victoires, une seule défaite et sept matchs nuls.

La saison 2015-2016 a annoncé le retour de deux derby au-devant de la scène footballistique nationale : le duel opposant l’Ittihad de Tanger au Moghreb de Tétouan, qui a déjà tenu toutes ses promesses lors de la 3e journée, et le choc Mouloudia d’Oujda-Renaissance Berkane, qui devrait tenir en haleine les supporters de l’Oriental lundi prochain. En effet, les deux formations disputeront leur 16e derby cette année, dans une conjoncture indéniablement favorable au MCO. Bien que tout fraîchement débarqués en Élite 1, les hommes de Azzedine Aït Djoudi ont su négocier leurs sorties avec brio, cumulant 3 défaites, 2 nuls et 4 victoires en 5 matchs et sont logés à la 7e place, à six longueur du leader, le Wydad Casablanca.

Les Oujdis, qui restent sur deux victoires successives (face au Difaâ Hassani d’El Jadida et à l’Olympique Khouribga), n’ont plus ingurgité la moindre défaite depuis la 5e journée, ce qui devrait compliquer davantage la mission de la Renaissance sportive de Berkane, empêtrée, elle, dans une spirale de résultats négatifs depuis plus d’un mois. Les joueurs de la Cité des clémentines sont à la peine depuis la troisième journée, date de leur dernière victoire en championnat. Leur bilan lors des six dernières journées - 3 défaites et autant de nuls - met en relief les difficultés éprouvées par le staff technique chapeauté par Bertrand Marchand, qu’on annonce d’ailleurs sur la sellette. Le Mouloudia part donc avec la faveur des pronostics, bien qu’il évoluera sur la pelouse de son adversaire, lui qui a déjà décroché six points en déplacement, issus de deux victoires face au DHJ et à l’OCK. Les coéquipiers de Abdelmoula et Mohamed Berrabeh, dos au mur, seront appelés à renouer avec la victoire devant leur public.

L’avenir de Marchand avec le club en dépend certainement. À noter que la première version du derby de l’Oriental a eu lieu au cours de la saison 1978-79, lorsque les deux matchs de la saison s'étaient soldés par un nul 1-1. Depuis, la RSB a complètement dominé son rival historique, en remportant sept matchs, contre seulement une défaite et sept matchs nuls. Rappelons également que la dernière confrontation entre les deux équipes remonte à la saison 2011 en Elite 2. Le match aller s’était soldé par un nul 1-1, avant que la RSB ne l’emporte en retour par 2 buts à zéro. 

Tweet LDA

  • NICE -:- AJAX
  • LDC Arabes : Le Hattrick de Fouzair contre Al Nassr
  • Qualification Ligue des Champions : Nice -:- Ajax

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 662 invités et aucun membre en ligne

Top