Mustapha Hadji, il aurait pu avancer la date de son jubilé au 10 octobre, ainsi donc ça fera 22 ans sur sa première participation avec l'équipe du Maroc un Dimanche 10 octobre 1993 contre la Zambie qui s'est soldé par une victoire 1/0 et un ticket pour le mondial Américain 94, c'était le Match où Hadji avait fait étalage de sa classe digne d'un joueur PRO, le reste tout le monde le connaît.
Comment Hadji à atterri en EN ? C'est une autre histoire et un flash-back s'impose.
En plein Ramadan 92, le coach national de l'époque, Mr Louzani, avait fait une tournée Marathonienne en Europe, un seul week-end lui a suffit pour superviser la prestation de 3 joueurs, d'abord Mustapha Hadji lors d'un match de 2e division entre Nancy et Créteil, ce qui constitue historiquement la première rencontre d'un officiel Marocain en l'occurrence Louzani avec Hadji, puis Haddaoui à Lens et Karim M'ghoughi qui évoluait à Seraing en Belgique.
Grâce à l'aide de Monsieur Airouss sidi, qui s'occupait des pros en Europe pour le compte de la FRMF à l'époque, Mustapha Hadji a été appelé la première fois en équipe olympique qui devait participer aux jeux Méditerranéens en France. Hadji arriva à Maàmoura en retard car l'équipe nationale était déjà partie. Déçu, à son retour en France, il rentre directement chez lui et avant de couper tout contacts avec Airouss, il lui téléphona pour lui raconter ses débuts ratés et sous le coup de la colère, il conclut "Ne me parle plus du Maroc, c'est fini, ils sont pas sérieux."
Bref, en début de saison 1993/94 Hadji casse la baraque avec Nancy, le journal l'équipe et la revue, France Football, lui consacrèrent des articles, il fut au top de sa forme. Le sélectionneur de l'équipe de France olympique, Raymond Domenech lui fait les yeux doux et le convoque pour un match contre Israël, le représentant de la FRMF, Airouss reprend contact avec Hadji pour lui demander de ne pas répondre à l'appel du coq. En même temps il contact le président de la FRMF, Mr Zemmouri, ll'invitant à faire quelque chose pour sauver la situation, car auparavant Al marhoum Blinda, averti par Airouss, ne voulait rien entendre au sujet de Hadji.
Le temps presse et la pression s'intensifié sur Blinda par le président et Airouss, s'ajoute à ça Mr Gartili qui était le chef de délégation à clairfontaine, lieu de concentration avant ce fameux Maroc-Zambie, il y'avait aussi Hanat et Hamidouch.  De grands moyens furent utiliser pour que Blinda accepte de convoquer Hadji, après un match amical contre Créteil, qui s'etait soldé par un nul 0/0 auquel Hadji avait pris part pendant une mi-temps, la délégation Marocaine a regagné le Maroc. Têtu, le coach national ne comptait pas aligner Hadji avec l'équipe type et comme disait l'autre, le malheur des uns, fait le bonheur des autres. En effet, le Widadi, M'jid Bouyboud, s'eétait blessé au dernier entraînement, un forfait qui a posé un grand problème à Blinda à la veille du match; Ce dernier demande alors à Hadji en présence d'Airouss s'il était capable de jouer sur le flan droit, et Mustapha de lui répondre " Oui, où tu veux, à droite, à gauche et au centre, je suis polyvalent"
Le lendemain, Hadji rentre en inconnu sur la pelouse et il sort porter sur les épaules comme un héros, à la conférence de presse d'après match, Al marhoum Blinda a déclaré que c'était lui qui a découvert Hadji, ce qui n'était pas vrai du tout, m'enfin.......
Salut l'artiste.
 
Par Aziz Belcaid (L'Opinion)

Tweet LDA

  • Le Raja et le DHJ la revanche de la finale de la Coupe duTrône
  • Lions Locaux : Deux matchs amicaux avant le début du CHAN
  • Association Sportive de Salé a battu les Kano Pillars pour lors du match d'ouverture

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 683 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP