Christian Gourcuff a animé un point de presse le 7 octobre à Alger pour parler du stage de la sélection nationale algérienne avant sa double confrontation avec le Malawi, prévue le 11 Octobre à Blantyre et le 15 à Blida. Le sélectionneur algérien a parlé d’abord de cette première manche prévue samedi prochain au Malawi

« On se déplace au Malawi pour gagner. On veut cette victoire. On compte désormais six points à notre actif et on en veut d’autres pour s’assurer de la qualification avant la dernière journée. C’est clair, à Blantyre, notre objectif sera la victoire. On mettra en place notre propre stratégie. On ne procédera pas à des changements  en fonction de l’adversaire. On se basera sur nos points forts pour mettre en place la stratégie de jeu, dans le but de gagner. Je sais que ce match sera très difficile mais notre ambition est d’imposer notre jeu. Ce sera la clé de notre réussite »

« Hormis le Ghana, toutes les équipes ont eu des difficultés à Blantyre »

Concernant l’adversaire en lui- même, Gourcuff pense que « le Malawi est une équipe très difficile à manier chez elle, notamment sur la pelouse synthétique de Blantyre. D’ailleurs, je peux même vous dire que, si on parle de chiffres, il n’y a que le Ghana qui a réussi à s’imposer là-bas. Je connais cette équipe du Malawi, ils ont de bons joueurs comme son capitaine   Kamwendo, qui  joue au milieu de terrain et qui est capable de constituer un véritable danger pour notre équipe. J’ai mon idée sur le Malawi. J’ai eu l’occasion de suivre le match du Malawi face au Bénin à Cotonou lors du dernier tour préliminaire de la CAN. J’ai également suivi son match face au Mali. Je sais ce que je dois faire ».

« La pelouse synthétique peut constituer un véritable handicap »

Sachant que ce Malawi- Algérie aura lieu sur une pelouse synthétique, le sélectionneur des Fennecs nourrit quelques appréhensions : « Le match va avoir lieu sur une pelouse synthétique. Vous savez, il y a une certaine différence par rapport aux pelouses en gazon naturel. Du coup, je peux vous dire qu’il pourrait y avoir quelques changements au sein du onze rentrant. On a préparé des séances sur du synthétique afin que les joueurs s’adaptent. On aura aussi des séances sur du gazon ».

« La mise à l’écart de Mostefa et Zeffane est temporaire »

Gourcuff a évoqué la liste des 24 joueurs retenus pour cette double confrontation face au Malawi et surtout la mise à l’écart de Mehdi Zeffane de Lyon et de Mehdi Mosfeta du FC Lorient : « Il faut savoir que la mise à l’écart de Mehdi Mostefa n’est pas définitive. Il se pourrait qu’il revienne en sélection prochainement. Je ne sais pas encore. On va voir. J’ai écarté Mehdi Mostefa lors du premier stage à cause du manque de compétition. A ce moment-là, il n’avait pas joué le moindre match avec son équipe. Donc, c’était logique qu’il soit écarté du groupe. Cette fois-ci, j’ai pris le même groupe et par rapport à l’équilibre de ce groupe je l’ai écarté encore une fois ». Concernant celle de Mehdi Zeffane de l’OL, Gourcuff dira : « J’ai aussi écarté Mehdi Zeffane pour ce stage, alors qu’il faisait partie du groupe lors des deux premiers matches face à l’Ethiopie et au Mali. Je pense que les choses sont simples. Ce jeune qui a des qualités, traverse une période difficile. Je l’ai donc laissé à la disposition de son club pour travailler et avoir plus de temps de jeu ». Pour ce qui est des choix faits et la liste des 24 joueurs retenus, Gourcuff a affirmé : « Vous savez, au départ, j’avais mis une liste de 27 joueurs. C’était une liste assez élargie. Maintenant, je l’ai encore resserré avec 24 joueurs à savoir 21 joueurs de champ et trois gardiens de but. Prochainement, il y aura vingt joueurs et trois gardiens. J’ai préféré la stabilité afin de pouvoir bien préparer mon équipe à la prochaine échéance ». 

« Fekir ! La balle est dans son camp »

Le sujet important abordé lors de ce point de presse, c’est le dossier de Nabil Fekir qui fait actuellement les beaux jours de l’Olympique Lyonnais et qui a choisi temporairement de jouer pour l’équipe de France espoirs. Gourcuff a été franc concernant ce dossier : « Je connais Nabil Fekir. C’est un bon élément qui a des qualités. Je l’ai rencontré au mois d’août à Lyon et je l’ai même eu au téléphone. Lui, il sait qu’on s’intéresse à lui. Maintenant, je pense que la balle est dans son camp ». Avant d’enchaîner : « A un moment donné, le joueur sera appelé à faire un choix final. Je pense qu’il doit le faire car il ne peut pas rester entre deux équipes pendant longtemps.  Je sais pertinemment qu’il traverse une situation très difficile. Je sais aussi qu’il est sous pression. Je pense qu’il va devoir bien réfléchir afin de bien choisir ».

Tweet LDA

  • Nabil Dirar sur le départ de Fenerbahce
  • UNAF U17: le Maroc et la Tunisie débutent bien dans ce Tournoi
  • Badou Zaki sur le départ du MC Oran

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 1473 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP