La première décision arbitrale majeure de la Coupe du Monde est une grosse erreur qu ia complétement bouleversé le déroulement du match d'ouverture entre le Brésil et la Croatie. L'arbitre japonais du match d'ouverture entre le Brésil et la Croatie, Yuichi Nishimura, a accordé, à 20 minutes du terme, un penalty très généreux au grand Brésil avant de refuser un but très valable à la modeste nation de Croatie et ses 3 millions d'habitants.

Le Brésil n'a pas convaincu pour son entrée en lice dans ce Mondial disputé à domicile. La tension liée à l'événement peut expliquer en partie la prestation poussive des Brésiliens. Mais cette Seleçao n'a pas attendu la victoire face à la Croatie pour afficher ses manques dans le jeu collectif. Elle repose depuis plus longtemps sur la solidité de sa défense et les exploits individuels de ses attaquants. Cela peut sembler un peu juste. Mais l'équipe de Luiz Felipe Scolari n'a pas joué différemment quand elle a remporté la Coupe des confédérations l'an passé. Et à défaut d'offrir un jeu spectaculaire, elle a gagné ce match d'ouverture qui sentait le piège à plein nez face aux Croates. Sans la manière. Mais ce n'est pas le spectacle que visent les Brésiliens dans ce Mondial. C'est le titre. Et de ce point de vue, ils ont réussi l'entame parfaite.

Tweet LDA

  • Le But Le Plus Long
  • Ahmed El Moussaoui remporte son combat face à Alexey Evchenko
  • Qui est Mark Geiger, l’arbitre controversé de Maroc-Portugal ?

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 1587 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP