L'Allemagne, on attend qu'elle gagne. Toujours placé, jamais vainqueur. L'Allemagne est un peu le Raymond Poulidor du football, l'équipe la plus belle à vie jouer mais qui ne remporte pas de trophées. 3ème pour LEUR Mondial en 2006, il s'incline en finale de l'Euro 2008 face à l'Espagne, avant de perdre en demi-finale de CDM 2010 et Euro'12, respectivement contre la Roja et l'Italie. Cette année encore, les Deutschs font figure de favoris, mais certaines questions subsistent : dans quel état de forme se trouve certains cadres blessés comme Neuer ou Lahm, ou bien que faire de Khedira qui n'a pas joué de la saison ? Enfin, qui mettre devant si Klose venait à de blesser ? Tant de questions que même Low doit avoir du mal à y répondre.   Le Portugal à la dalle. Les montagnes russes. Voilà comment nous pouvons définir les différentes compétitions du Portugal. Troisième en 1966, les portugais ont eu du mal à confirmer, jusqu'en... 2000, avec une troisième place à l'Euro. Mais depuis 2004 et SA finale perdue, les hommes de Paulo Bento sont toujours bien placés, malgré très souvent des groupes de la mort. Et avec le meilleur joueur du monde de cette année dans ses rangs en la personne de Cristiano Ronaldo, la Selecao espère bien réaliser un exploit chez leurs cousins brésiliens. Pour cela, il faudra que CR7 soigne un genou douloureux et que Nani et Helder Postiga retrouvent un rythme de compétition, eux qui n'ont pas joué de la saison. Mais ces deux derniers ont la particularité de toujours mouiller le maillot quand ils jouent avec leur pays. Les portugais espèrent enfin un trophée. Cristiano et consorts sont prêt à leur offrir.   Aux États-Unis, le "Soccer" grandit. Qui l'aurait cru. NBA, base-ball, hockey, football américain : tout sauf le soccer comme l'appelle les américains. Et pourtant si. Après avoir été dans l'ombre des grands sports US, le football le plus moderne par chez nos prend enfin une énorme dimension de l'autre côté de l'Atlantique. Cette transformation se traduit par l'arrivée de joueurs de gros calibre comme David Beckham, Clint Dempsey, Rafael Marquez, London Donovan, Thierry Henry, ou plus récemment David Villa. Mais cette sélection grandit avec un coach qui a du charisme : Klinsmann. Ce dernier a d'ailleurs fait un choix fort à l'annonce de sa liste des 23 : Donovan, le plus grand attaquant du football américain n'ira pas au Brésil. On espère qu'il n'aura pas à le regretter, car 2 jours après avoir appris sa non convocation, London devenait le meilleur buteur de l'histoire de la MLS...   Le Ghana et South Africa. Ils l'ont encore au travers de la gorge. C'est certain. Cette action, ils ne la digèrent pas. Mais de quoi s'agit-il ? Il s'agit de cette fameuse main de Luis Suarez, en quart de finale en 2010, en Afrique du Sud. Si Gyan avait la possibilité d'envoyer son pays en demie, ce qui aurait été une première pour une sélection africaine, l'attaquant au numéro 3 a craqué, envoyant son penalty sur la barre d'un Muslera pris à contre-pied. Les africains ne s'en remettront pas. Et c'est la terrible décision des tirs aux buts qui les éliminera. Autant dire que le Ghana a une revanche à prendre au Brésil. Mais pour cela, il faudra sortir d'un groupe pas simple du tout. Bien au contraire...

Tweet LDA

  • Ligue des Champions : Ziyech mène la danse avec Messi
  • Faouzi Lekjaâ et Youssef Roussi s’entre-déchirent
  • منتخب “قصر القامة” يشارك في بطولة “كوبا أميركا 2018” بالأرجنتين

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 3058 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP