Son nom ressort souvent lors de chaque recherche d'un nouveau sélectionneur national. Il revient sans cesse sur le devant de la scène médiatique marocaine nommée par une frange de nos confrères et par certains supporters. Est-il l'homme de la situation ? Est-il celui qui pourrait aider notre sélection moribonde ? Mais la première question à se poser c'est : Est-il intéressé par ce poste ? D’autres questions viennent inévitablement se greffer par la suite. Nous avons pu joindre Monsieur Luis Fernandez afin qu'il nous livre son sentiment sur notre football, les joueurs marocains et surtout notre sélection.

Entretien:

Lionsdelatlas.ma: Bonjour Luis. Tout d'abord est-ce que vous suivez un peu notre Football en général et les déboires de nos instances dirigeantes en particulier ?

L. Fernandez: Bonjour, comme je suis pas mal pris par mes obligations avec notamment mes fonctions au sein de la radio RMC et de la chaine Qatari Bein Sports qui m'oblige si je puis dire à avoir un œil sur le football Européen voir mondial, je ne peux que m'intéresser au Football Marocain mais je dois dire qu’en ce qui concerne les soucis au sein de votre Fédération, non je ne m'y attarde pas de plus je pense que je n'ai pas à donner de jugement sur ce genre de chose ce ne serait pas correct. Mais le Football Marocain m'intéresse étant donné que j'aime le Maroc surtout par rapport à mes origines étant donné que je suis né à Tarifa juste en face de Ceuta et Melilia.

Lionsdelatlas.ma: Vous avez malgré tout un avis sur le Football Marocain, n’est-ce pas ?

L. Fernandez: Je pense qu'intérieurement il font ce qu'il faut pour structurer le football. Même si c'est un jeu, il faut amener des idées novatrices pour que la formation apporte un plus. Il faut former oui mais pas que les jeunes futurs footballeurs, il faut aussi former des éducateurs et autres formateurs. Une formation se fait à la base  et avec des vraies bases. La logique veut qu'on inculque tout cela le plus tôt possible à des enfants dés le plus jeune âge. Moi je prône un football à l'espagnol qui est à mes yeux facile à apprendre. Intrinsèquement je ne connais pas la feuille de route de la Fédération marocaine donc il m'est difficile d'en dire plus.

Lionsdelatlas.ma: Justement le directeur technique national actuel Jean pierre Morlans, avez vous déjà échangé avec lui ?

L. Fernandez: Non pas vraiment.

Lionsdelatlas.ma: Hormis le coté travail de fond du football au Maroc, le réel problème au Maroc ça reste sa sélection ...

L. Fernandez: Oui c'est vrai, surtout que c'est la vitrine, et une équipe nationale c'est un moteur pour un pays et surtout dans les pays du Maghreb. Il faut savoir regarder ce qu'il y a dans le pays comme talent et trouver le bon compromis et la bonne alchimie entre les gens de l'extérieur et ceux du championnat local pour ensuite faire en sorte d'éviter les luttes intestines qui peuvent parfois arriver dans un groupe. De plus quand vous avez dans votre effectif des talents extraordinaires comme Benatia ou Obbadi qui ont une âme de guerriers et de meneurs vous devez vous en servir.

Lionsdelatlas.ma: Justement niveau local suivez vous un peu le championnat et avez vous suivi le parcours du Raja lors de la coupe du monde des clubs ?

L. Fernandez: Je suis un peu le championnat Marocain oui et j'ai aussi suivi le parcours du Raja de Casablanca qui était là en tant que représentant du Pays organisateur. Certes cette compétition a plus un coté festif pour certains mais les clubs présents veulent quand même prouver qu'ils ont un niveau élevé et le Raja a prouvé qu'ils avaient un bon niveau.

Lionsdelatlas.ma: Que pensez-vous de ceux qui critiquent cette compétition et surtout le fait que le Raja ait pu y participer alors qu'il n'avait rien gagné sur la scène internationale (ndlr: le RAJA participait à la compétition en tant que champion du pays hôte).

L. Fernandez: Moi je ne me permettrai pas de critiquer parce que je pense que c'est facile de critiquer. S'ils ont participé c'est qu'ils l'ont méritée malgré tout, alors certes on peut critiquer, c'est comme pour l'attribution du Ballon d'Or quand on voit les votes on ne comprend pas forcément tout mais on ne doit pas juger ou critiquer. Là le Maroc organisait une belle compétition et il est normal qu'il y ai un représentant du pays hôte et de plus cela nous a permis de nous rendre compte de l'organisation d'un tel événement à un an de la CAN 2015 et pourquoi pas aussi voir la Coupe du monde dans ce pays ?!.

Lionsdelatlas.ma: Concernant les joueurs marocains que-pensez vous de leur niveau en général que ce soit dans le championnat local comme ceux qui évoluent à l'étranger?

L. Fernandez: Tout cela dépend de pleins de critères en réalité, il dépend du championnat dans lequel ils jouent ou encore de leur statut dans leur club et bien entendu de leur influence dans le jeu … mais surtout de leur régularité. En état titulaire on ne peut que se dire qu’un joueur a des qualités mais il faut aussi prendre en compte le championnat où évolue le garçon parce qu'il est parfois plus facile d'être titulaire dans un championnat moins relevé que dans un autre. Mais encore une fois on ne doit juger que sur la régularité dans les performances de ces joueurs. Parce qu'il serait trop facile de juger un garçon sur une seule prestation qu'elle soit bonne ou mauvaise d'ailleurs. Je finirai sur un point important pour moi, c'est un critère qui ne doit pas exister et qui est même à bannir c'est le critère de copinage ou de pistonné. Pour moi il est inconcevable de sélectionner quelqu'un pour faire plaisir à untel ou de prendre un joueur parce qu'un gars me le demande avec insistance.

Lionsdelatlas.ma: Comme vous l'avez dit, le Maroc va accueillir la CAN 2015 (en janvier et février) pensez-vous que la sélection peut être prête alors qu'elle prend du retard dans sa préparation étant donné qu'elle n'a plus de sélectionneur depuis pas mal de temps sans parler du fait qu'il n'y ait pas vraiment de président à la tête de la Fédération ?

L. Fernandez: La où le Maroc ne doit pas prendre de retard c'est dans l'organisation et dans les infrastructures pour donner une bonne image du pays.

Lionsdelatlas.ma: Là dessus il ne devrait pas y avoir de souci étant donné que tous les stades sont déjà finis et inauguré.

L. Fernandez: Ensuite pour faire une équipe au Maroc ce n'est pas le plus compliqué, ce n'est pas comme certaines autres sélections en Afrique parce qu'au Maroc le potentiel est là et bien là. Il y a encore le temps pour former un groupe homogène de qualité. Il y a aussi le temps d'analyser l'état de forme de chacun notamment parce qu'on est en cours de saison là où les joueurs sont au mieux de leur forme actuellement et aussi parce que la prochaine saison va débuter avant la CAN ce qui pourra donner du temps aux autres de revenir en forme. Ajoutons à cela que la CAN se joue à domicile pour le Maroc et donc elle transcende une équipe comme on a pu le voir pour le Raja lors de la coupe du monde des clubs. Je dirai que tout est possible pour le Maroc, et même qu'ils ont de vraies chances. Avec la pression quand on sait la rendre positive ça vous porte, après avec le temps qu'il reste d'ici là, c'est une question d'organisation avec les stages de préparation physique mentale et tactique.

Lionsdelatlas.ma: Votre nom revient souvent comme possible futur sélectionneur, si on vous proposait le poste accepteriez-vous ce défi ?

L. Fernandez:  Déjà avant toute chose on ne m’a pas contacté, pas encore en tout cas. Mais si le Maroc venait vers moi et me proposait de prendre en charge la sélection alors j'accepterai si dans le même temps je n'ai pas d'obligation. Le Maroc ça ne se refuse pas et j'irai avec le plus grand plaisir. Préparer un challenge comme celui que constitue la CAN 2015 est un beau défi. Et si tel était le cas il faudrait savoir s'entourer. Pour cela quoi de mieux que de s'entourer de gens du pays des techniciens locaux qui ont de bonnes compétences et qui épauleraient parfaitement un sélectionneur en place ?!.

Lionsdelatlas.ma: Oui mais beaucoup de gens disent que malgré votre longue expérience il vous manque celle du Football Africain que leur répondez-vous?

L. Fernandez: Vous savez avec les on dit on peut trouver du positif et du négatif chez chacun. Après avec l'expérience personnelle on sait s'adapter à chaque football. Et les méthodes travail aussi s'adaptent en fonction du milieu où on l’on travaille. Mais il est vrai que mes méthodes et surtout mon caractère peuvent parfois laisser les gens dubitatifs mais jusqu'à présent elles ont plutôt bien fonctionné la où je suis passé à partir du moment où j'ai débuté un projet. Roland Courbis et moi avons des personnalités similaires. Nous avons un franc parler et vous avez bien vu qu'il a plutôt bien réussi du côté de l'Algérie. Mais pour en revenir à moi je pense que mon caractère irait parfaitement aux pays du Maghreb. Vous savez j'ai 54 ans et j'analyse le football tous les jours. C'est mon métier. Les résultats dépendent aussi d'avec qui l’on travail et de l'écoute mutuelle que tu as avec ton staff qui t'accompagne.

Je pense que l'objectif que doit fixer la Fédération à n'importe lequel des sélectionneurs qu'elle choisira doit être la CAN 2015. C'est à dire la gagner ou à défaut, de faire un résultat positif. Ensuite éventuellement fixer des objectifs à plus long terme mais en premier lieu la CAN au Maroc.  De plus ; j'aimerais dire qu'aujourd'hui je gagner très bien ma vie avec mes activités actuel je n'ai pas besoin contractuellement parlant de prendre un poste. Mais pour un poste comme celui là et surtout avec le challenge à relever, on ne le fait avec plaisir et sérieux.

Lionsdelatlas.ma: Merci d'avoir accepté de répondre à nos questions et nous vous souhaitons bon courage pour la suite.

L. Fernandez: Merci à vous et à bientôt.

Tweet LDA

  • Quand Mourinho rencontre les joueurs du Real Madrid
  • Adam Maher intéresse l'AS Saint-Etienne
  • Le Lionceau Hamza Bouskal victime de Tcharmil

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 385 invités et aucun membre en ligne

Top